Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le poème, ce méridien, ce chemin impossible                     Le poème, ce méridien, ce chemin impossible
Sources (*) : Derrida, la poésie               Derrida, la poésie
Paul Celan - "Le Méridien & autres proses", Ed : Seuil, 2002, p84

 

-

Au - delà du souverain, un concept "unheimlich"

[Paul Celan appelle "méridien" ce trajet du poème, ce chemin impossible qui, en revenant sur soi, mène à la rencontre]

Au - delà du souverain, un concept "unheimlich"
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Invité le 22 octobre 1960 à Darmstadt pour recevoir le prix Georg Büchner, Paul Celan s'interroge sur le statut de la poésie à partir d'une question sur l'art. Faut-il en partir comme d'une donnée qui existe, déjà présupposée, ou bien faut-il penser Mallarmé jusque dans ses dernières conséquences? La question est radicale car elle implique que l'art (ou la poésie) ne préexiste pas à sa mise en oeuvre, que chaque fois singulièrement - pour chaque poème, pour chaque date - il est en chemin, il chemine autrement, il passe par l'étroit passage d'une route étrange, autre, étrangère, proche et lointaine. Pour accéder à ce passage étroit, il faut, dit Celan, laisser parler le poème, le laisser suivre son "propre" chemin. Du texte de Büchner, il retient qu'il y a toujours dans l'art quelqu'un qui est là, entend, regarde, et n'écoute pas vraiment. C'est, dans La Mort de Danton, Lucile, qui n'entend pas Camille mais hurle la phrase absurde : "Vive le roi!"; et dans Lenz, c'est Lenz lui-même quand il s'oublie, envahi par la folie. Alors, le Je étant mis à distance, dégagé, le poème peut mettre derrière lui le discours sur l'art. Il se tient en alerte, brûle les étapes, il porte l'espérance de parler au nom de l'Etranger, d'un autre ou d'un tout Autre.

Que se passe-t-il, sur le chemin de la rencontre? En parlant en son nom propre, le poème parle aussi au nom de l'autre, de l'étranger.Qui sait? demande Paul Celan. Dans la courte durée d'un unique moment [en contraste avec la longue durée de l'art], le temps d'un souffle, d'une pause, d'un arrêt, d'un cri (celui de Lucile), le temps d'un tournant, d'une renverse, qui sait? La rencontre pourrait avoir lieu. Tel serait le chemin, toujours à venir (et impossible), de la poésie. Le titre du texte, le Méridien, renvoie au retour sur soi du poème - un retour sur soi qui est retour sur l'autre - ou, peut-être, sur le tout Autre.

Dans son essence la plus intime, le poème est parole d'un seul, présence, essence. Mais il faut qu'il mette le cap vers l'autre. Il tourne aussi, vers l'humain, une autre face : celle de la marionnette, de la figure mécanique inhumaine, anhumaine.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le poème parle en son nom propre, le plus propre, mais toujours depuis l'espérance de parler au nom de l'Étranger, au nom d'un Autre et, qui sait?, d'un tout Autre

-

Va avec l'art dans l'étroit passage qui est le plus proprement tien. Et dégage-toi

-

Il y a toujours, quand on parle d'art, quelqu'un qui est là, entend, regarde, n'écoute pas vraiment et ne sait pas de quoi on a parlé (un "je" qui s'en va, dégage)

-

Il s'agit avec l'art, cette marionnette, de sortir hors de l'humain, de se transporter dans un domaine qui tourne vers l'humain sa face étrange

-

[Le nouveau dans les poèmes qu'on écrit aujourd'hui, c'est peut-être la tentative de garder en mémoire telle date depuis laquelle on écrit]

-

[Seul, en chemin, le poème se tient dans le secret de la rencontre - un chemin impossible, le chemin de l'impossible]

-

Tout le chemin de la poésie - l'art y compris - n'aura été parcouru que par la courte durée d'un unique moment : tournant (ou renverse) du souffle (Atemwende)

-

L'art, c'est un problème, un problème qui peut changer de forme, qui a la vie dure et longue

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Celan
CelanArtProbleme

AA.BBB

DerridaPoesie

FQ.LDF

CelanSouverain

DG.LGD

CL_CelanMeridien

Rang = OMeridienPoesie
Genre = -