Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Au - delà du souverain, un concept "unheimlich"                     Au - delà du souverain, un concept "unheimlich"
Sources (*) : Derrida, le pouvoir, le souverain               Derrida, le pouvoir, le souverain
Jacques Derrida - "Séminaire 2001-02 "La bête et le souverain" Volume 1", Ed : Galilée, 2008, pp350-1

 

Surimpression (M. Ray, 1930) -

Derrida, l'art, l'oeuvre

Il y a dans l'art une étrange et familière (unheimlich) sortie hors de l'humain, un secret (Geheimnis) au coeur du plus intime de la présence

Derrida, l'art, l'oeuvre
   
   
   
Derrida, la présence Derrida, la présence
Derrida, l'humain               Derrida, l'humain  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans sa nouvelle inachevée intitulée Lenz, Büchner veut illustrer sa conception de l'art par une expérience vécue. Il raconte que, se promenant dans la vallée, il a vu deux jeunes filles occupées à se nouer la chevelure. Pour lui, ce spectacle est plus beau encore que les plus beaux tableaux des vieux maîtres allemands. Et Büchner d'ajouter : "On voudrait parfois être une tête de Méduse pour changer en pierre un groupe comme celui-là, et puis appeler les gens". Paul Celan attire l'attention sur le paradoxe de cette formulation. Pour "saisir le naturel comme naturel", il faudrait transformer les jeunes filles en pierres! L'art le plus accompli serait "une sortie hors de l'humain". Voilà qui est étrange, aussi étrange (unheimlich) que la figure du singe évoquée par Büchner dans Woyzzeck, et celle de l'automate dans La Mort de Danton. Dans ces trois textes où Büchner affirme sa conception d'un art proche de la vie, il doit introduire quelque chose d'étrange, d'inquiétant, de dépaysant. On peut rapprocher cela du cri de Lucile dans La Mort de Danton : "Vive le roi!", que Celan qualifie de "majesté de l'absurde". En allemand, les mots Unheimlich (familière étrangeté) et Geheimnis (secret) sont apparentés. Ce secret est, selon Derrida, "l'intime, le replié, le retiré dans le retrait, l'intérieur caché du chez-soi, de la maison". Il est au coeur du plus intime de la présence.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
CelanSouverain

MJ.LLK

ProSouverain

ML.LLM

DerridaArt

DK.LLK

VoixPresence

MV.LLM

DerridaHumain

GM.LDD

UArtUnheimlich

Rang = MUnheimlichArt
Genre = MJ - NP