Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le livre                     Derrida, le livre
Sources (*) : Derrida, nos tâches               Derrida, nos tâches
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, pp73-74

 

- -

Du "hors livre" au "livre à venir"

Manifeste derridien : il faut un livre qui marque le tout autre, au-delà de tout, dans et hors le tout, à l'exception de tout

Du "hors livre" au "livre à venir"
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Reprenons un jeu de mots proposé par Jacques Derrida à propos du "Livre" de Mallarmé. D'une part, il est issu du livre (c'est un objet fini dans la filiation de nombreux autres livres de la tradition occidentale, dont la bible); d'autre part il sort du livre (ce n'est pas un livre comme les autres, il s'extrait de la catégorie "livre" telle qu'elle est comprise en Occident). D'un côté, il renvoie au livre; d'un autre côté, c'est un simulacre, une fiction, une mise en scène théâtrale, il ne repose pas dans l'espace de la bibliothèque. Quoiqu'issu du livre, il a rompu la filiation, il est orphelin.

De même qu'une préface est à la fois dans le livre et plus grande que lui, la littérature existe dans le livre, et aussi au-delà. Elle transforme le tout en partie, mais elle complète ce tout, elle y supplée - ce que Derrida appelle l'"au-delà de tout". Elle semble remplir un manque dans le tout, mais elle-même s'excepte du tout. L'"autre livre", ce texte qui résiste à toute ontologie, opérerait à la façon de la littérature. Alors que le livre est un élément du tout, l'"autre livre" serait à la fois dans et hors du tout. Alors que le livre opère selon la loi du Logos, l'"autre livre" opérerait selon l'étrange loi de la dissémination, où ce qui se soustrait au tout marque, par des "effets de colonne vide" (p74), le tout autre, où ce qui vient en plus procure une prime supplémentaire, une prime de plaisir.

C'est Derrida lui-même qui présente le projet du hors-livre comme un manifeste (p71). Mettre en jeu le livre [il s'agit de l'"autre livre", dont l'autre nom est la littérature], c'est exhiber la "clause finale" (p71) du projet : un "accomplissement rêvé", une "conflagration accomplie", pour quoi? ajouter au tout, sur sa tranche, un texte qui ouvre l'ordre du sens, qui donne lieu à une nouvelle problématique du sens.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaLivre

IE.LEE

DerridaTache

EK.LKE

OrloeuvreAutreLivre

GF.LDF

ULivreManifeste

Rang = MLivreDerridien
Genre = MK - NP