Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'amitié                     Derrida, l'amitié
Sources (*) : Derrida, le temps               Derrida, le temps
Jacques Derrida - ""Politiques de l'amitié", suivi de "L'oreille de Heidegger"", Ed : Galilée, 1994, p31

 

Daguerreotype (date et lieu inconnus) -

Derrida, la vie, la survie

Le temps se retire doublement de l'amitié : il faut qu'elle soit à chaque instant réitérée à neuf; et il faut qu'elle survive, qu'elle résiste à l'épreuve du temps

Derrida, la vie, la survie
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'amitié est vécue au présent et hors du temps, selon une structure itérative que Derrida a décrite et analysée pour l'écriture et de nombreux autres champs.

- D'un côté, il ne peut pas y avoir d'amitié sans la possibilité qu'elle ne dure pas, sans l'éventualité d'un contretemps. A chaque instant, il faut qu'elle soit renouvelée, il faut qu'elle ait lieu comme un événement qui se répète à neuf. La constance de l'amitié, la fidélité de l'ami, ne valent que s'ils peuvent être éprouvés avec chacun, s'ils sont réaffirmés, réinventés, réengagés à chaque instant présent.

- D'un autre côté, l'amitié est intemporelle, elle survit au-delà de la vie. A sa mort, on rend hommage à son ami, on lui fait honneur. On hérite de ses derniers mots, ses dernières volontés, on devient l'exécuteur de son testament. Il y a une stabilité de l'amitié, une continuité, une durée, une permanence dans le temps (omnitemporalité).

Cette structure paradoxale qui nie le temps, mais dans le temps, résonne dans une autre dissymétrie entre :

- l'aimant, qui aime toujours au présent;

- l'aimé qui doit lire et interpréter les marques d'amitié ou d'amour qu'on lui porte - ce qui implique un décalage dans le temps. Un aimé qui se sait aimé peut éventuellement ne pas partager le sentiment d'amitié qui lui est adressé.

 

 

Sans une indécision initiale, et sans le temps qui met la confiance à l'épreuve, il n'y a pas d'amitié. Il lui faut à la fois une stabilité et l'espoir d'une certitude qui n'est jamais assurée.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAmitie

HC.KKJ

DerridaTemps

RD.LER

DerridaVie

IG.LIG

UTempsAmitie

Rang = NAmitieTemps
Genre = MK - NP