Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'amitié                     Derrida, l'amitié
Sources (*) : Derrida, nos tâches               Derrida, nos tâches
Jacques Derrida - ""Politiques de l'amitié", suivi de "L'oreille de Heidegger"", Ed : Galilée, 1994, p259

 

Contemporain (Heinrich Hoerle, 1931) -

Derrida, le politique

Avec la politique de l'amitié, il s'agit de penser, à la racine de la démocratie à venir, une altérité sans différence hiérarchique

Derrida, le politique
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Après avoir analysé certaines citations reprises dans les discours canoniques d'une longue liste d'auteurs qui appartenant à la tradition gréco-chrétienne, Jacques Derrida commence à parler "en son propre nom", comme il dit [ce nom qui lui a été assigné par l'autre, le tout autre], et le voici qui annonce son projet : "Il s'agirait donc de penser une altérité sans différence hiérarchique à la racine de la démocratie". Cette altérité dont il parle s'inscrit à la fois dans la tradition de la philia grecque, celle de l'amitié, et dans la rupture inaugurée par la Révolution française, celle d'une démocratie à venir. Le frère de cette démocratie est ambigu, paradoxal. C'est le "cygne noir" de Kant, cet oxymore à la fois familial, soumis à la loi du père, porteur de la fraternité patriarcale et phallogocentrique de la démocratie courante; et celui qui répond à l'autre (l'acquiescement le plus originaire, le plus fondamental, le plus inconditionnel), à l'appel d'une fraternité universelle, infinie, au-dessus des lois.

 

 

Privilégier l'amitié, ce lien social rare, fragile, limité à un petit nombre, qui n'implique ni obéissance, ni soumission, ni serment collectif, ni buts partagés, ni ennemis communs, c'est penser une démocratie où la distance infinie de l'autre ne se traduirait pas en organisation socio-politique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAmitie

KM.LLK

DerridaTache

OT.LOT

DerridaPolitique

KW.LLK

UDemocratieHierarchie

Rang = NPoliitiqueAmiEgalite
Genre = MR - IA