Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'autre                     Derrida, l'autre
Sources (*) : Derrida, responsabilité(s)               Derrida, responsabilité(s)
Jacques Derrida - ""Politiques de l'amitié", suivi de "L'oreille de Heidegger"", Ed : Galilée, 1994, p258

 

Collage de Karl Waldman -

Derrida, l'alliance

Avant toute responsabilité, toute contresignature, nous sommes pris dans une socialité originaire : la courbure hétéronomique et dissymétrique d'un rapport à l'autre

Derrida, l'alliance
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

1.

"Nous sommes pris, les uns et les autres, dans une sorte de courbure hétéronomique et dissymétrique de l'espace social, plus précisément du rapport à l'autre : avant tout socius organisé, avant toute politeia, avant tout "gouvernement" déterminé, avant toute "loi". Avant et devant elle, au sens du "devant la loi" de Kafka. Entendons-nous bien : avant toute loi déterminée, comme loi naturelle ou comme loi positive, mais avant la loi en général. Car la courbure hétéronomique et dissymétrique d'une loi de socialité originaire, c'est aussi une loi, peut-être l'essence même de la loi" (Politiques de l'amitié, p258).

Parler en son propre nom, c'est contresigner. Mais pour parler en son nom propre, il faut d'abord, avant cette prise de parole, qu'une responsabilité soit assignée. D'où me vient la liberté de parler en mon propre nom? D'un autre, un "tout autre", qui m'assigne cette responsabilité, me donne cette liberté. Dans cette page 258, Jacques Derrida utilise plusieurs fois le mot "social". Il parle d'"espace social", de "socialité originaire", de "socius organisé". Ce qui se met en place avant toute loi déterminée (toute société, toute communauté), c'est la loi en général (la socialité originaire), l'essence de la loi, qui est un rapport à l'autre "hétéronomique", "dissymétrique". L'autre est autre, "tout autre", infiniment autre, il est incomparable avec celui qui parle en son nom propre. Il n'apparaît pas dans l'expérience immédiate. Pour que cette expérience puisse avoir lieu, il faut qu'il soit apparu comme tel, et qu'une alliance soit scellée avec cet autre absolument hétéronomique, et malgré cette hétéronomie.

 

 

2.

L'autre comme tel selon Derrida, c'est le "tout autre" [qui n'est ni un Dieu, ni une hiérarchie socio-politique] qui produit silencieusement la courbure (la dissymétrie) de l'espace. C'est à lui que nous répondons quand nous "assumons" notre responsabilité. Notre "propre" autonomie nous surprend, elle surprend le bon sens.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAutre

BF.LLK

DerridaResponsabilite

CS.LLK

DerridaAlliance

BE.LLK

ULoiSocialAutre

Rang = LSocialAutre
Genre = MK - NG