Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'amitié                     Derrida, l'amitié
Sources (*) : Derrida, acquiescement, le "oui"               Derrida, acquiescement, le "oui"
Jacques Derrida - ""Politiques de l'amitié", suivi de "L'oreille de Heidegger"", Ed : Galilée, 1994, p264

 

Chansons de Bilitis (George Barbier) -

Derrida, la langue

Avant tout autre contrat, une amitié d'avant les amitiés, ineffaçable, inavouable, incommensurable, fondamentale et sans fond, respire dans le partage de la langue

Derrida, la langue
   
   
   
Derrida, l'alliance Derrida, l'alliance
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Appeler l'amitié, prier pour elle, la promettre, l'attendre, c'est aussi se tourner vers le passé. Pour entendre cet appel, il faut qu'il y ait eu, déjà, une amitié ou communauté minimale, un acquiescement à l'autre. Jacques Derrida utilise pour évoquer cela le terme de passé absolu (deux fois : pp264 et 280). Avant toute amitié déterminée, il y a eu un partage de langue. Dans l'horizon de cette langue, d'une même langue, il y avait l'espoir d'une traduction. Mais la communauté minimale est unique, "incommensurable à toute autre". Elle scelle un être-ensemble, une amitié ineffaçable, une aimance, mais dissymétrique, impossible. On ne peut pas traduire cette amitié dans une langue, une adresse. Quoique nécessaire (fondamentale), elle reste inavouable, on ne peut pas la détacher sur un fond.

Cette expérience archi-originaire du "peut-être avant", on ne peut pas la psychologiser, la subjectiver. Toujours risquée, menacée, ouverte, elle ne se laisse ni définir, ni poser. Elle se soustrait à l'opposition, y compris entre amitié et inimité, ne se laisse jamais intégrer dans un présent. Le passé absolu ne s'avoue que comme trace, avenir imprésentable, futur antérieur indéniable.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAmitie

CD.LDD

DerridaOui

CM.LLM

DerridaLangue

EC.LEC

DerridaAlliance

BG.LLE

UAvantAmitie

Rang = LMAmitieAvant
Genre = MR - IA