Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le génie                     Derrida, le génie
Sources (*) : Derrida, l'art, l'oeuvre               Derrida, l'art, l'oeuvre
Jacques Derrida - "Genèses, généalogies, genres et le génie - Les secrets de l'archive", Ed : Galilée, 2003, p55

 

Repos (Vallotton, 1911) -

Derrida, l'événement

La génialité consiste à donner naissance à l'oeuvre comme événement, en coupant avec toute généalogie, genèse et genre

Derrida, l'événement
   
   
   
Derrida, femme, différence sexuelle Derrida, femme, différence sexuelle
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida analyse la place du rêve dans l'oeuvre d'Hélène Cixous (d'innombrables cahiers écrits à la main, au réveil, au bord du lit). C'est parfois le rêve lui-même qui interrompt son sommeil. Elle écrit alors, au réveil, sur l'injonction du rêve, en mémoire du rêve mais en plein jour. Le rêve garde son secret, il se tait. C'est elle qui, par sa conscience vigilante, réveille ses puissances, c'est elle qui adresse une prière au rêve pour le rêver de nouveau, pour le révéler dans sa vérité. Le rêve reste intact et se transfigure; il survit par la trace qu'elle garde, dans ses cahiers, dans son oeuvre littéraire et dans son travail de recherche.

Le miracle de cette opération, sa génialité, c'est qu'elle implique, dans le même temps, une rupture absolue entre le secret du rêve et la conscience littéraire, et une obéissance de l'écriture à l'égard des ressources mises en oeuvre. L'interruption qui sépare du rêve sépare aussi de tout genre, généalogie et genèse - de tout savoir accumulé par l'écrivain dans les domaines de la langue, de la littérature ou de la recherche, et les excède. L'événement qui donne lieu à l'oeuvre, qui la fait arriver, est une double rupture qui désaffilie l'oeuvre de toute famille, de tout précédent, tout en mettant en oeuvre leur toute-puissance hétéronome.

 

 

En pratiquant tous les genres d'écriture, sans exception (littérature, essai, roman, autobiographie, et aussi la poésie dans laquelle elle baigne), en généralisant la greffe, l'hybridation, la migration, Hélène Cixous "multiplie et annule à la fois la différence du genre et du gender, les différences littéraires et les différences sexuelles" (p29). Son génie à elle, c'est de faire advenir une mutation absolue, une discontinuité qui ne s'inscrit plus dans aucune série, aucune séquence homogène (p83).

Par cette pratique d'écriture, les deux significations du mot "genre" (le genre littéraire ou le genre sexuel) sont toutes deux, d'un même mouvement, débordées.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaGenie

EG.LLE

DerridaArt

KK.LKK

DerridaEvenement

OI.LOI

DerridaFemme

LG.LLK

UGenialCoupure

Rang = MGenieCoupure
Genre = MR - IA