Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Toute oeuvre est une mise en oeuvre                     Toute oeuvre est une mise en oeuvre
Sources (*) : Derrida, l'art, l'oeuvre               Derrida, l'art, l'oeuvre
Jacques Derrida - "Genèses, généalogies, genres et le génie - Les secrets de l'archive", Ed : Galilée, 2003, pp68-69

 

- -

Derrida, le secret

Une "mise en oeuvre" suppose des matériaux déjà disponibles en vue de l'oeuvre, pas encore en elle mais destinés à elle et donc déjà, indécidablement, secrètement, en elle

Derrida, le secret
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

C'est un problème posé par le dépôt des archives d'Hélène Cixous à la Bibliothèque Nationale de France. Dans ces archives, qu'est-ce qui relève de la littérature ou de la fiction (à lire, à interpréter), qu'est-ce qui peut être considéré comme un élément référentiel ou un document (analysé par un historien ou un biographe)? Quelle est la place des récits de rêves disponibles pour la littérature, mais pas encore utilisés? Comment les classer, les dater, les ficher? Dans quelle catégorie les ranger? Que faut-il divulguer ou garder secret, selon les règles du droit d'auteur ou des contrats signés? Qu'est-ce qui peut être classé comme oeuvre, ou comme matériau non encore mis en oeuvre - ou définitivement étranger à cette mise en oeuvre? Aucun savoir, aucune expertise ne permettent de répondre à ces questions. Elles restent indécidables - ou secrètes.

Mais une bibliothèque, dit Derrida, est un lieu paradoxal. Si elle ne faisait que garder des secrets, elle vouerait le génie au silence, elle l'enfermerait dans la tombe. Or, elle ne fait pas que cela. Sa topologie est folle - atopique et aporique, ou encore "atopologique" (p73), car chaque élément peut être plus puissant que le tout [plus apte à déclencher la toute-puissance-autre de la littérature], chaque partie, ou document, ou phrase, est hors de proportion avec ce qui la contient, chaque atome déborde le qui et le quoi qui le comprend. Une fois archivé, le corpus d'Hélène Cixous est traversé par les paradoxes de la théorie des ensembles (qualifiés d'"axiomes d'incomplétude" p84 - ce corpus est impossible à traduire en un système saturable, pleinement déterminé).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
MiseEnOeuvre

EE.LGG

DerridaArt

GK.LKK

DerridaSecret

LF.LLK

ULitteratureGrace

Rang = OMiseEnOeuvre
Genre = MK - NG