Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Freud, la psychanalyse                     Derrida, Freud, la psychanalyse
Sources (*) : Le tout autre du principe de plaisir               Le tout autre du principe de plaisir
Jacques Derrida - "La carte postale, de Socrate à Freud et au-delà", Ed : Flammarion, 1980, pp304-5-8

 

Improvisation 28, version 2 (Kandinsky, 1912) -

Oeuvre, différance, pulsion de mort

Freud spécule sur une "graphique de la différance" qui n'appartient ni à la science, ni à la philosophie, et qu'il ne peut interroger pour elle-même

Oeuvre, différance, pulsion de mort
   
   
   
Derrida, la différance Derrida, la différance
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Dans Au-delà du principe du plaisir, Freud fait remarquer que ce principe ne peut pas s'accomplir directement. Ce serait trop dangereux pour la survie de l'organisme. Il ne s'accomplit (s'il s'accomplit) que par des détours (Umweg), des contournements : le principe de réalité, le refoulement. Or ces détours ne se substituent pas à un trajet du principe de plaisir qui pourrait être plus direct, ils sont ce trajet lui-même. "Pas de Weg sans Umweg : le détour ne survient pas au chemin, il le constitue, même il le fraye" écrit Derrida (LCP p304). C'est ce détour que Derrida appelle "graphique de la différance" ou "graphique du détour différant". Il ne peut y avoir de principe du plaisir sans différance, ni sans principe de réalité, ni sans pulsion de mort. C'est le (1, 2, 3 en un) qui est l'objet du discours de Freud, mais un objet qu'il ne peut nommer comme tel s'il ne se réfère qu'à la science, comme il le voudrait. Freud fait quelques allusions à la philosophie pour dire qu'il s'en dissocie, mais il reste incapable de s'arrêter à une thèse, une conclusion définitive. En écrivant, il fabrique, performativement, un objet de discours, il laisse se faire cette opération, sans pouvoir la définir ni la rattacher à aucun genre préétabli.

 

 

Ce que "ça donne", ce processus, ce qu'"il y a", ce à quoi ça aboutit et qui n'est même pas présent, effectif, c'est une transaction, un compromis qui finit, quoiqu'il arrive, par aboutir à la mort. Derrida appelle cela une graphique : une structure spéculative, ininscriptible comme telle, mais qui s'inscrit.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaFreud

DB.LLK

InsuPrincipeDePlaisir

EF.LEF

ArchiOeuvrePM

GD.LLD

DerridaDifferance

PC.KKL

UFdSpeculation

Rang = OFreudDifferance
Genre = MR - IA