Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Pour plus d'une déconstruction à venir                     Pour plus d'une déconstruction à venir
Sources (*) : Derrida, communauté               Derrida, communauté
Jacques Derrida - "La vérité blessante, ou le corps à corps des langues", Ed : Europe, 2004, pp10, 14

 

-

Derrida, le politique

Appartenir sans appartenir à la communauté sans communauté des lecteurs de Derrida, c'est une expérience politique de dissidence, contre-culture, résistance

Derrida, le politique
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Evelyne Grossman pose la question suivante à Jacques Derrida : "Il y a sans doute une "communauté" de vos lecteurs et pourtant ils ne se ressemblent pas, n'ont souvent guère à voir les uns avec les autres. Ce n'est ni un groupe ni une école et pourtant quelque chose dans la reconnaissance de votre pensée les lie, fait lien. Est-ce qu'on pourrait y voir quelque chose de cette "communauté de la déliaison sociale" que vous définissez dans Politiques de l'amitié?"

Effectivement, dit Derrida, il y a quelque chose comme "une affinité, un destin ou un devoir partagé" entre son oeuvre et des écrivains, des amis écrivant en général dans d'autres langues (rarement le français) - alors que son texte est si idiomatique, si irréductiblement ancré dans la langue française. Ils se reconnaissent entre eux dans une sorte de clandestinité, de complicité, comme ceux qui ont le même ennemi : la culture universitaire dominante à laquelle ils résistent. Chacun dans sa propre pensée, ils ont des engagements institutionnels et politiques qui se réfèrent au texte de Derrida.

Image extraite du film De la nuée à la résistance (Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, 1979)

 

 

Cette contre-culture, ce non-conformisme les rassemble sans lien, sans communauté. Derrida parle de dissidence. Ces gens, parmi lesquels on compte beaucoup de femmes, sont impliqués dans la même expérience du politique où se posent les problématiques de l'hospitalité, du don, de l'exil, du droit international, de la souveraineté, etc.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DeconsAVenir

EE.LDD

DerridaCommunaute

UG.LLK

DerridaPolitique

UJ.KKJ

UDerridiensCommunaute

Rang = QDerridiensLecteurs
Genre = MH - NP