Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, nos tâches                     Derrida, nos tâches
Derrida, la déconstruction               Derrida, la déconstruction
Jean-Luc Nancy - "Les fins de l'homme - A partir du travail de Jacques Derrida", Ed : Hermann, 2013, p167

 

Pont a Munich (Alexsander Gierynski, 1890) -

Il y a, dans l'opération déconstructrice, un "Il faut"; il faut obéir à ce "Il faut", mais il est certain qu'il ne sera pas prouvé

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On en appelle souvent, aujourd'hui, à une éthique. Mais comment entendre cela? Cette demande pourrait être, selon Jean-Luc Nancy, une manifestation de détresse. On ne sait pas ce qui manque, mais à la place de cela, on demande une éthique. Tel serait le destin moderne de l'Occident : on ne s'interroge pas sur la provenance de l'éthique, mais on y appelle. On présuppose un discours déjà éthique, alors que l'éthique à venir pourrait être un tout autre discours, méconnaissable. Pour la pensée derridienne de l'écriture, il faut en finir avec la demande de production d'une éthique... Mais pourquoi ce "il faut"? N'est-ce pas déjà une éthique? Et si c'est un devoir d'outre-discours, un devoir inouï, peut-on se contenter de dire qu'il s'auto-légitime, qu'il se démontre lui-même? La philosophie, par structure, ne peut pas prouver ses fins. Il faut une décision. Alors que Nancy reste, dans son texte, du côté de la philosophie questionnante, Derrida, dans sa réponse, déplace l'interrogation du côté de l'autre (pp183-184). Ce qui compte pour lui, désormais, c'est moins la question que l'appel, le désir, la demande, l'intonation. Si le "Il faut" de l'opération déconstructrice est pensé, comme le dit Nancy, comme la différance qui se fait différance à elle-même (p177), ou encore comme un espacement qui ordonne d'ajointer, ou encore comme une voix qui s'adresse à elle-même en s'écartant de soi, alors certes, déjà, la différance implique l'éthique. C'est "la voix libre de l'homme", comme l'indique Nancy dans son titre. Mais la réponse éthique au-delà de l'éthique, pour Derrida, ne se reconnaît pas à son caractère prescriptif, mais à l'impossibilité d'y répondre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nancy
DerridaTache

KH.LLK

DerridaDeconstruction

IR.LIR

UDeconstructionIlFaut

Rang = NDeconstrucEthique
Genre = MR - IA