Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Glas, le secret                     Glas, le secret
Sources (*) : Derrida, nos tâches               Derrida, nos tâches
Jacques Derrida - "Points de suspension, Entretiens", Ed : Galilée, 1992, p46

 

Architecture coloree (Klee, 1917) -

"Glas", texte en double colonne

Le dispositif en deux colonnes de "Glas", fait pour indisposer, est une machine à produire des effets de lecture - qui n'est productive que si elle transforme le texte de l'autre

"Glas", texte en double colonne
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On demande à Derrida d'analyser les effets de lecture produits par le dispositif de Glas. Il commence par commenter le mot "produire". Glas "est étranger au temps, à la mémoire, à la logique ou à l'économie de la production. Il est lui-même produit, il est lui-même un effet de lecture dont aucune économie ne peut rendre raison. Le dispositif en deux colonnes serait plutôt un "indispositif" qui ne peut jouer qu'à travers des appareils d'écriture et de lecture, des systèmes de promotion, de censure, une certaine sociologie, des lieux scolaires et éditoriaux, des pouvoirs qui produisent eux aussi des effets, encryptent et surdéterminent des codes. En outre Glas est aussi un système d'anticipation calculé [par l'auteur] où des modalités de réception, des effets de lecture sont prévus. Il faut que le texte soit supportable, tout en restant le plus irrecevable possible. Il faut qu'il fasse dégueuler, tout en étant recevable. Peut-on, malgré ces hégémonies, indisposer des lecteurs, les transformer? Un seul pourrait, à son tour, produire d'autres effets de lecture.

Quelques effets de réception selon Derrida : asimilation, digestion, absorption, introjection, incorporation.

Quelques effets de non-réception : exclusion, forclusion, rejet, expulsion, vomissement, deuil.

 

 

Peut-on dire tout cela de toute l'oeuvre derridienne? A-t-elle été fait pour indisposer, pour faire dégueuler?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
GlasSecret

IL.LLK

DerridaTache

CW.LLK

DerridaGlas

MD.LLM

UGlasIndisposition

Rang = RGlasIndispos
Genre = MR - IA