Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Mon idiome où j'habite est sans demeure                     Mon idiome où j'habite est sans demeure
Sources (*) :              
Marc Crépon - "Langues sans demeure", Ed : Galilée, 2005, pp52-53

 

Les levres rouges (F. Khnopff, 1897) -

On peut, dans son idiome, rêver d'une langue singulière qui ne reconduirait ni aux cercles de la langue maternelle ni au fantasme identitaire d'une loi qui règne en maître

   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Ce qu'on appelle la langue maternelle, c'est la langue de la famille, celle du cercle intime où se produit notre première expérience de la langue. Nous sommes liés à cette langue qui nous est prescrite, commandée (p13). En elle, la loi se fait connaître (p23), l'autorité parentale se fait respecter. Le contrat que nous signons avec elle implique une dette, des devoirs. Celui qui ne respecte pas ses règles, sa correction, risque d'être puni, sanctionné. Mais dès qu'il en sent l'étrangeté, un lien est rompu. Ce sentiment d'étrangeté peut survenir lors d'une réunion familiale, lorsque les mots se font blessants, lorsque les propos échangés sont ressentis comme insupportables, ou bien lorsque, dans la famille, une écriture singulière reste incomprise ou rejetée - comme cela est arrivé à Kafka. L'idiome singulier, celui du "je", est alors chassé de la langue materno-paternelle. La langue familiale reste la même, mais l'idiome est en exil. On découvre l'étrangeté à même la familiarité, l'insécurité à même la sécurité (p18). Pour répondre à ce pouvoir, on peut rêver de changer de langue - ou d'écrire. On peut rêver d'un idiome qui serait exempt de tout exercice de la force, de toute tentative de domination (p55). On ne pourrait jamais maîtriser un tel idiome qui échapperait à toute apprentissage. Il faudrait accepter qu'il ne s'expérimente que dans ce qui arrive [ce qui (m')arrive, écrit Marc Crépon p60), dans ce qui vient d'ailleurs, d'une langue intraduisible, accueillante, hospitalière, incapable de s'approprier les êtres et les choses.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Crepon
IdiomeDemeure

EH.LEJ

UIdiomeSingulReve

Rang = MidiomeReve
Genre = MR - IA