Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le rien, khôra                     Derrida, le rien, khôra
Sources (*) : "Je m'éc." (Glas) m'auto - affecte               "Je m'éc." (Glas) m'auto - affecte
Jacques Derrida - "Glas", Ed : Galilée, 1974, pp128bi à 131bi

 

Moribundus (Paul Klee, 1919) -

Derrida, la tora

Jacques Derrida décline le rêve d'Harcamone comme son livre, sa Genèse, son nouveau testament, son colpos, le labyrinthe ou la crypte du "Je m'éc"

Derrida, la tora
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans Le Miracle de la Rose, juste avant la fin du livre, quand arrive la décapitation d'Harcamone, Jean Genet raconte qu'avant même d'entrer dans sa cellule, les quatre hommes (le juge, l'avocat, l'aumônier, le bourreau, tous représentants de l'autorité) qui venaient le chercher "pénétrèrent d'abord dans son rêve, puis il s'éveilla". "Il vit les hommes noirs et comprit aussitôt, mais il se rendit très vite compte également qu'il ne fallait pas briser ou détruire cet état de rêve dont il n'était pas encore dépêtré, afin de mourir endormi. Il décida d'entretenir le rêve" (Oeuvres complètes de Jean Genet, Vol II, p461). Dans cet état intermédiaire entre le rêve, le rêve éveillé et l'éveil, Harcamone rêve donc que les quatre hommes pénétrent dans son corps : les uns par l'oreille, les autres par la bouche. Ils cherchent le coeur, ils y arrivent, ils y entrent, ils y trouvent un jeune homme, puis la Rose Mystique, monstrueuse de taille et de beauté. Atterrés, ils tombent dans ce puits ténébreux, et c'est ainsi qu'Harcamone meurt [les quatre hommes, d'une certaine façon, répètent le crime d'Harcamone, qui avait été condamné pour meurtre].

"Alors - c'est l'événement global de ce texte - commence l'élaboration du rêve d'Harcamone", écrit Derrida (Glas p126b).

L'événement de quel texte, de Glas ou du Miracle de la Rose? Les deux sans doute. Dans le coeur d'Harcamone, on est aussi au coeur de Glas. Cette élaboration, Derrida la décline en deux temps :

- (p128b) : dans le labyrinthe du rêve, avec ses miroirs, ses carrefours, son périple, sa descente aux enfers, se réfléchit le "Je m'éc" du texte de Genet "ce qui est resté d'un Rembrandt déchiré en petits carrés bien réguliers, et foutu aux chiottes", auquel Derrida renvoie dès la première page de Glas (p7b). "Je m'éc", ici, c'est je m'échange, je m'écoeure, je m'écoule, je m'écris, je m'écoute, bref ce que font les quatre hommes dans le corps d'Harcamone (rappelons que, pour Derrida, le chiffre 4 est celui de la dissémination).

Moribundus (Paul Klee, 1919).

 

 

- (insert pp130bi-131bi) : ici Derrida (ré-)introduit le colpos, ce mot grec dont il avait donné une définition p83b : "sein de la mère, nourrice, pli d'un vêtement, repli de la mer entre deux vagues, vallée qui s'enfonce vers le sein de la terre". Ce colpos, on peut le comparer à la Khôra, grecque elle aussi, issue du Timée de Platon, sur laquelle il écrira quelques années plus tard (Khôra, 1993) : abîme d'avant le commencement, lieu où sans aucune théologie, ni ontologie, ni anthropologie, vient l'espacement. Derrida compare ce lieu à celui de la Genèse biblique (Ancien Testament), de l'Immaculée Conception (n'oublions pas qu'Harcamone est vierge), et aussi à un autre "nouveau testament", le sien peut-être, ou celui de Genet. On ne peut pas regarder directement ce lieu, on ne peut le voir que de biais, en oblique, par strabisme, entre le un et le deux, entre le colosse (le gonflement phallique et majestueux d'Harcamone) et la colonne (la loi des quatre hommes). C'est un lieu de solitude, sans repère, où "vous avez la nausée, envie de vomir".

Ce lieu du rêve d'Harcamone, il se pourrait que ce soit celui de la non-relève, celui dont on ne peut attendre aucune transcendance. Harcamone disparaît dans le rien - sans héritier ni descendant.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaRien

IG.LLK

GlasAutoAff

JE.LLK

DerridaTora

JP.LJP

UGenetHarcamoneColpos

Rang = QDerridaHarcamoneColpos
Genre = MR - IA