Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la vie, la survie                     Derrida, la vie, la survie
Sources (*) : Derrida, la mort               Derrida, la mort
Jacques Derrida - "Parages", Ed : Galilée, 2003, p114 - Survivre

 

- -

On ne peut rien dire de l'opposition entre vie et mort, si "vivre" déborde cette opposition

   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On ne peut rien dire sur la vie, on ne peut pas parler du "vivre" ni du vivant, si celui qui parle n'est pas en situation de le faire, c'est-à-dire s'il n'est pas assez vivant pour en parler. Mais s'il en parle, s'il prétend en parler de manière impersonnelle, alors il est déjà moins vivant, il se trouve déjà sur l'autre bord. Parler de la vie, au présent, en parler dans un texte ou un poème (comme Shelley dans The Triumph of Life, 1822, qui selon certains commentateurs serait mort noyé avant d'avoir achevé ce texte), c'est déjà toucher à la mort.

Quand on parle de "la vie", de quoi parle-t-on? Du mot, de la chose, du signifiant, du concept? Si l'on tente de répondre à cette question, de préciser ces oppositions, on risque d'être déjà hors sujet. Car "la vie", c'est ce qui ne s'arrête pas à ces oppositions. S'il faut vivre, alors il faut justement ne pas s'y arrêter. S'il faut survivre, c'est alors justement pour déborder ces oppositions. Mais pourquoi le faudrait-il?

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVie

IV.LKD

DerridaMort

MD.KKL

UVieMortDebordement

Rang = LVieMort
Genre = MK - NG