Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la poésie                     Derrida, la poésie
Sources (*) : Le poème : mémoire d'une date               Le poème : mémoire d'une date
Jacques Derrida - "Schibboleth, pour Paul Celan", Ed : Galilée, 1986, pp18-21

 

Mon siecle (G. Grass, 1989) -

Par l'irrépétable s'attise la reproduction

L'essence du poème est la date : soustrait à la répétition, il s'adresse à une autre date

Par l'irrépétable s'attise la reproduction
   
   
   
La date, secret de l'oeuvre La date, secret de l'oeuvre
L'oeuvre, au - delà du souverain               L'oeuvre, au - delà du souverain  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La date résiste à tout questionnement philosophique, à toute objectivation. Paul Celan le montre, poétiquement, par la mise en oeuvre de la date, qui est l'essence du poème. Le poète est un moi, un je solitaire. Il aspire à la singularité d'une rencontre, et toute rencontre est datée. Chaque poème est gardé par une date, qui est irremplaçable [Il a été écrit à une certaine date, pas une autre]. A chaque poème est confiée l'inscription d'une date. Le poème est comme un nom propre, un exemple unique, le seul exemple possible de cette date. Pour Paul Celan, cette expérience de la date est caractéristique de notre époque.

Mais dès lors que le poème s'expose, dès lors qu'il se lit, dès lors qu'il se laisse déchiffrer, transcrire, traduire, il rencontre une autre date, tout aussi irremplaçable et singulière, la date de l'autre qui lit le poème. Malgré la date (la sienne), le poème parle à tous. Il se rappelle à la mémoire de sa date, mais c'est vers l'avenir d'une destination inconnue.

"Mon siècle", ou la chute du mur de Berlin (Günter Grass, 1989).

 

 

Sa propre date, celle qui est sa propriété, s'adresse ou se destine à une autre date, promise, grâce à laquelle il parle. L'autre date le provoque, le convoque.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPoesie

ED.QQQ

PoesieLaDate

BE.LBE

ProReproduction

KE.LKE

ArchiOeuvreDate

EG.LEG

AOSouverain

GD.LDD

U.poésie

Rang = M
Genre = MK - NG