Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sexe et voix se touchent                     Sexe et voix se touchent
Sources (*) : Annonciation, règne de la voix               Annonciation, règne de la voix
Angeline Lafauchais - "L'invocation d'autrui", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 7 octobre 1995

 

Germination (V. Brau ner, 1955) -

Une voix incorporée féconde

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

La voix peut être féconde. On appelle ça le verbe, c’est-à-dire une énigme qui s’exprime par l’intermédiaire d’un organe, ce qui montre sa limite et entraîne à chaque fois une certaine forme d’infécondité. Pour la fécondité, il faut que la voix soit incorporée; et l’incorporation enferme. Toujours la puissance féconde de la voix est aussi impuissance.

---

- ANGELINE : Un jour, j'ai senti en moi qu'une voix s'exprimait. Cette voix, je l'avais entendue, mais elle avait trouvé d'autres voies de passage. Tout se passait comme si mon oreille avait suivi le chemin de mon ventre. Je ne vous dirai pas comment il s'y était pris. C'était ma voix qui respirait, ça n'était pas moi. Une épreuve que pour rien au monde je n'aurais abrégée - si j'en avais eu le pouvoir, ce qui n'était pas le cas.

- ATHANASIA : En général, ce qu'on incorpore est détruit. L'influence que ça a sur toi est plutôt morbide.

- ANGELINE : C'est vivant, c'est léger, c'est réjouissant. Il n'y a rien de monstrueux ni de destructeur.C'est descendu vers le ventre et ça remonte vers la tête.

- MATRICIA : Angeline, tu es simplement tombée amoureuse.

- ANGELINE : C'est possible, mais pas nécessaire. J'aurais pu avoir été violée par cette voix, je ne pense pas que le résultat aurait été différent.

---

Incorporée par la bouche, la voix devient quelque chose qu’on mange. Elle est donc inféconde. C’est le cas pour la fellation, le symbole même de la relation inféconde avec une femme (ce n’est pas infécond parce qu’il n’en résulte pas de procréation, c’est infécond parce que c’est la négation même de la voix).

 

 

Il existe dans notre culture un mythe de fécondation par la voix, un mythe chrétien et catholique pur sucre, un mythe presque canonique pour notre sujet : l’Annonciation. L’ange Gabriel, un être irréel qui n’a aucune substance ni personnalité propre (pas même celle de la voix) y sert d’intermédiaire pour exprimer la parole de dieu.

Où va la voix? Dans l’oreille. C’est son lieu de déversement le plus naturel. La Sainte-Vierge fécondée par l’oreille prend le statut d’une demi-vierge (ou d’anti-vierge) : intacte par le sexe, mais déflorée par l’oreille. Sa virginité est une anti-phrase par laquelle se glisse son infécondité. Car ce n’est pas elle qui pro-crée l’enfant, elle se contente de le fabriquer (quoique, pour ce qui concerne le contentement qu’elle en tire, personne ne nous dise rien).

Une innovation majeure de l’époque moderne est la possibilité d’une fécondation vocale par le regard. J’ai bien dit : vocale par le regard, aussi bizarre que cela paraisse. Une telle possibilité existe depuis que notre espace visuel est devenu vocal.

L’indexation, ou la désignation, est une des grandes problématiques de la linguistique moderne. On l’analyse de tous les côtés, en omettant parfois ce point essentiel : elle est nécessairement vocale. Dans la peinture, cette vocalité est le plus souvent figurée par une partie du corps : l’index. L’indication est fécondante. Là encore, l’Annonciation chrétienne nous sert de guide. Souvent le geste de l’ange est représenté par un index dressé.

Incorporer la voix d’autrui par la bouche implique :

- une inversion (elle entre par la voie utilisée usuellement pour sortir),

- une coupure par laquelle cette voix externe est “mangée”, avalée, devient interne.

Ceci montre que la voix est un objet qui doit faire des allers et retours, rentrer et sortir, pour que sa fécondité enrichisse le monde. Si elle ne fait qu’entrer, sans jamais sortir, sa fécondité devient diabolique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Angeline
VoixSexe

IN.COR

IVocalAnnonciation

FY.GGG

V.fécond

Rang = XG
Genre = MK - NG