Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'humain, frontière de la machine                     L'humain, frontière de la machine
Une mémoire hante l'image               Une mémoire hante l'image
Antoinette Magard - "Le poids de l'abandon", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 16 janvier 2004

 

Photo anonyme, non datee -

De toute trace de voix (écrite, enregistrée, mémorisée et même fabriquée) peut s'extraire une voix vive

   
   
   
                 
                       

logo

 

Proposition inspirée par le film Pont des Arts, d'Eugène Green (2004). Un jeune homme, Pascal, tombe amoureux d'une chanteuse, Sarah, uniquement à l'écoute d'un disque. Le disque n'est qu'un objet matériel, un artefact, mais quelque chose de la voix vive de la chanteuse y passe, bien que celle-ci soit morte, suicidée.

Cette capacité à se regénérer à partir d'un artefact est caractéristique de la puissance vocale. Des textes anciens, illisibles, écrits dans des langues inconnues, nous parviennent et relancent notre imaginaire. Des personnes dont le corps est détruit, le visage oublié, se réincarnent.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Antoinette
ProMachine

CT.RAC

ProMemoire

EM.MME

UVoixTrace

Rang = LVoixTrace
Genre = MK - NP