Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La lecture est créatrice                     La lecture est créatrice
Sources (*) :              
Alfred Tomatis - "L'oreille et la vie", Ed : Laffont, 1990, p141

 

Le journal (Edouard Vuillard, 1895) -

La lecture est un recueil de la voix par l'oreille

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On croit que, dans la lecture, la voix passe par la vue, mais on se trompe. La lecture est inféodée à l'écoute.

Les enfants dyslexiques ont mal incorporé le langage. Leur réaction à l'écoute est variable et contingente. On est d'autant moins apte à la lecture silencieuse qu'on maîtrise moins le langage avec son corps. C'est pourquoi il est préférable que les enfants apprennent à lire à voix haute plutôt qu'en silence. C'est ce que faisait le philosophe Alain : la lecture verbale est comme une lecture musicale.

-------

L'oeil n'est qu'un instrument technique aussitôt oublié. Il y a transfert de la parole vers l'oreille du lecteur, la seule médiation apparente étant la lettre. Lire, ce serait alors (si l'on suit ce raisonnement) rendre présente une voix par la présence de l'oreille.

Le journal (Edouard Vuillard, 1895).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Tomatis
ProLecture

JO.LIO

Ul.lecture

Rang = K
Genre = A -