Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le sujet, le moi                     Derrida, le sujet, le moi
Sources (*) : Psychè, étendue               Psychè, étendue
Jacques Derrida - "Le Toucher, Jean-Luc Nancy", Ed : Galilée, 2000, pp27-28

 

Psyche endormie (Ludovico Cardi, dit Cigoli, v. 1600) -

Derrida, "Se toucher"

En Psychè étendue (intouchable, intacte, intangible), ce qui est insupportable est qu'elle n'a pas de rapport à soi : elle est un subjectile qui ne sait et ne voit rien à son propre sujet

Derrida, "Se toucher"
   
   
   
Derrida, le subjectile Derrida, le subjectile
Derrida, le toucher               Derrida, le toucher  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Derrida reprend plusieurs textes où Jean-Luc Nancy commente l'aphorisme de Freud, Psychè est étendue, n'en sait rien [Psyche (article publié dans Première Livraison n°16), Le poids d'une pensée, Corpus, Ego Sum]. Psychè est couchée dans un cercueil [dans le mythe grec, c'est le moment où son père, résigné, l'a abandonnée sur un rocher en pleine mer]. Plusieurs personnages la contemplent, dont Eros, son futur amant - mais elle l'ignore. Le jour décline, elle est étendue à l'ombre d'un noyer, elle ne sent pas son corps. Personne ne la touche. Elle dort d'un si profond sommeil que toute la scène lui est étrangère. Elle n'est pas morte, mais comme morte. Elle n'est pas enterrée, mais simplement couchée dans un cercueil, sur le point d'être mise en tombe. Un chant de deuil retentit. Toute la scène semble posthume : mais la mort de Psychè n'arrive pas. Au contraire, elle deviendra immortelle et éternelle, comme l'âme dans le texte d'Aristote, Peri Psykhès (dit aussi De Anima).

[Moralité : un corps qu'on ne touche pas n'est pas un corps, c'est une pensée].

 

 

Ceux qui la contemplent savent quelque chose à son sujet. Ils la voient ne pas se voir, ni s'entendre, ni se sentir, et c'est presque insupportable pour eux. Elle est une étendue qui ne se touche pas, une étendue intouchable. Elle a un corps, certes, mais intangible pour eux (comme celui de la Vierge). Ils en sont réduits à penser, à ne rien faire d'autre que penser, et la pensée du toucher ne doit [ne peut] pas toucher.

[Moralité : Tant qu'Eros ne viendra pas, de l'extérieur, la toucher, elle ne s'auto-affectera pas. Elle restera dépourvue de rapport à soi, pure étendue. Elle n'accèdera pas à l'ego].

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSujet

GE.LGE

PsycheEtendue

DD.LDD

DerridaSeToucher

DD.LDD

DerridaSubjectile

XI.LIC

DerridaToucher

GD.LDG

U.bouche

Rang = J
Genre = MR - IA