Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Religion, laïcité                     Religion, laïcité
Sources (*) :              
Jean-Luc Nancy - "La Déclosion (Déconstruction du christianisme, 1)", Ed : Galilée, 2005, p44

 

Vision (Odilon Redon, 1881) -

Il n'y a salut qu'en ayant foi en un dieu dont l'essence est un clignement (winken) hors savoir et hors sens, signe à l'événement qui fait de l'homme infiniment plus que lui-même

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Nancy part de la phrase qui fut le dernier mot de Heidegger : "Il n'y a qu'un Dieu qui puisse encore nous sauver" (dans un article du Spiegel intitulé : "La philosophie est à sa fin"). C'est une tautologie, car "sauver" n'est pas pensé, "sauver" n'annule pas l'abîme mais a lieu en lui. Etre dans l'abîme, c'est bien cela dans quoi il y a salut. Ne pas chercher un remède dans Dieu, mais s'y exposer, au péril du salut.

Ce dieu en tant que chaque dieu est le dernier dissipe et dissout l'essence même du divin. C'est un dieu qui winkt, c'est-à-dire qui fait signe sans signification. Le clin d'oeil se fait en direction de l'Ereignis : l'événement appropriant par lequel l'homme peut être désapproprié (ent-eignet) d'une identité fermée sur son humanité et se dédier (su-eignet) à infiniment plus que lui-même.

L'ex-haussement de l'homme, c'est peut-être cela que cligne le mot "dieu". Cet ex-haussement a lieu sans savoir ni croyance, ni en dieu, ni en l'homme, ni en l'art, mais dans une fidélité, une dévotion.

C'est une reformulation de la formule de Kant : "Il me fallait donc abroger le savoir afin d'obtenir place pour la foi". On ne peut pas progresser sans une critique de la raison pure, un examen de la raison qui rend inconditionnellement exigible, dans la raison même, une ouverture et un ex-haussement de la raison.

Un signal s'adresse à nous depuis notre raison athée. Qu'il soit nécessaire ou non est indécidé et restera peut-être indécidable.

 

 

On peut trouver une analyse détaillée du terme allemand "Wink" et de ses difficultés de traduction dans "La déclosion" pp156-163. A l'issue de cette analyse, JL Nancy rapporte la différance de Derrida au clin d'oeil de Heidegger.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nancy
ProReligion

OC.FFJ

T.sasem

Rang = K
Genre = MR - IA