Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La perspective immédiate                     La perspective immédiate
Sources (*) : L'espace de dissémination               L'espace de dissémination
Nina Messham - "Trop proche de la bouche", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 10 septembre 2005

 

-

Sur le Contemporain

[A la perspective classique et ses avatars, succède une autre modalité de la vision, la "perspective immédiate", qui semble procurer la présence la plus proche]

Sur le Contemporain Autres renvois :
   

Présent, présence

   

Sur la perspective actuelle et ses effets dans l'art

   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

L'immédiateté est une proximité à soi. Son modèle - voire son organe - est la voix humaine, car rien n'est plus proche de moi que ma voix, rien n'est plus intuitivement ressenti que l'élément phonique ou la parole vive. A l'époque du présentisme, la portée de la voix, soutenue par les télétechnologies, s'étend démesurément. Le son ignore les limites.

Dans ce contexte émerge une nouvelle forme symbolique, la perspective immédiate, qui est le vaste miroir aux résonances, le champ de plaisir irraisonné où le sujet s'efface devant le vécu sensuel, sensoriel ou émotif. Après Goya, qui a su montrer la violence la plus directe et la plus insensée, après Alphonse Legros et sa pieuse émotion, Manet et la confrontation franche, instantanée, de ses personnages avec le spectateur, Van Gogh a été le grand popularisateur de cette perception. Quand la présence immédiate remplace la représentation, le règne de l'indice commence. L'espace devient pathétique. Partout, le monde se touche, on aime le concret, on donne la priorité au direct. L'immédiateté est affective, empathique : je hurle avec celui qui hurle, quand il hurle, et mes mains vibrent avec lui. Je partage avec lui mon espace.

L'homme se sachant mortel et éphémère cherche à atténuer l'angoisse en revivant émotionnellement le passé. Mais toujours c'est le présent qui creuse et sature son trou. Devant la menace, je souhaite revenir chez moi. J'espère suturer l'espace comme on suture une plaie.

Avec les médias modernes, qui semblent répondre sans délai à notre attente, l'intensité du vécu fait croire que l'image instantanée, fugace et superficielle, est réelle. C'est oublier que la technique (comme le présentateur-télé) s'interpose entre l'événement et sa reproduction. Le temps réel n'existe pas, il n'y a qu'un effet de temps de réel. L'Internet, qui se présente comme expérience d'immédiateté absolue (le cyberespace), repose sur une technologie qui réduit l'espace à sa perception immédiate.

Pour qu'elle conserve sa crédibilité, la chose doit sembler nouvelle à chaque fois, même si elle est reproduite.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La voix est l'organe de la proximité humaine

-

La phonè est l'élément phonique de la voix, en tant qu'il est immédiatement présent dans l'expression du sens

-

Tout son ignore les limites, et l'oreille n'a pas de paupières

-

L'éthique de la parole vive entretient un leurre : celui d'une présence maîtrisée à portée de voix, dans la proximité immédiate d'un voisinage

-

Une voix détachée n'est plus porteuse de filiations

-

[Aujourd'hui le monde est perçu comme surface et la profondeur comme artefact]

-

Est instantanée une oeuvre dont chaque fragment de surface se présente face au spectateur - comme dans "La vocation de saint François", d'Alphonse Legros

-

Le présentisme fait un usage émotionnel et sensible du passé

-

L'agréable et le beau sont immédiats, tandis que le bon suppose la médiation rationnelle des fins

-

La perspective immédiate tend à reproduire les sensations de la perception immédiate (espace psychophysiologique)

-

L'impression visuelle subjective (perception immédiate) se situe à l'opposé de la structure d'un espace géométrique

-

Un regard tourné vers le spectateur confère à la scène une dimension d'instantanéité

-

Dans l'"Autoportrait à la palette" de Manet, le mouvement rapide de la main semble subordonné à l'instantané de la vue

-

[Notre époque est celle du retrait du sujet, qui s'efface dans la perspective immédiate]

-

Ce que l'art prémoderne avait atteint en termes de représentation, l'art moderne l'atteint par la présence immédiate de l'oeuvre dans sa forme

-

[Avec le "présentisme" contemporain s'impose l'évidence d'un présent omniprésent]

-

Seule la technique peut opérer l'"effet" de temps réel qui n'est qu'un effet particulier de différance

-

En occultant les artifices de la mise en images et en scène, le "direct" estompe la différence entre réalité et fiction

-

Dans la perspective contemporaine, un plan opaque s'interpose entre le sujet et le monde

-

La perspective immédiate suture l'espace

-

[Désormais notre monde ne se touche plus par la main, mais par la voix]

-

La télévision supprime toute autre médiation que celle du présentateur anonyme

-

[La perspective immédiate brouille les écarts, fragilise les distances, anéantit l'espace]

-

Rien ne peut justifier la violence directe, absolue et absurde de la guerre

-

[Désormais l'image est vouée à faire surgir l'émotion et amplifier le pathos]

-

L'espace vocal engage le vécu de tous les sens

-

Van Gogh recherche une fusion totale avec l'objet dans son immédiateté et sa présence réelle

-

La reproduction médiatique, qui associe fugacité et répétition, n'est pas perçue comme l'image originale, qui associe durée et unicité

-

[Les points de fuite de l'espace de dissémination sont des points d'angoisse]

-

Si je veux être chez-moi, ici-maintenant, avec mes proches, c'est pour répondre à la menace d'expropriation dont les télé-technologies sont une forme

-

Soudain, un jour, la représentation se fait tache (Taches de soleil sur la terrasse, par Maurice Denis, 1890)

-

L'art contemporain subit l'attraction/répulsion d'un trou esthésique

-

Les crucifiés d'aujourd'hui se crucifient eux-mêmes

-

Le cyberespace pose le défi d'un savoir qui annulerait la temporalité

-

[Avec les médias modernes, une "téléconomie" se met en place, qui dénie la temporalité et prétend répondre sans attente à notre attente]

-

Dès lors que nous croyons que le prétendu "direct" est possible, le champ de la perception et de l'expérience est profondément transformé

-

Un contact immédiat de tous avec tous, telle est l'espérance du web

-

L'essence du cinéma est l'immédiateté de la chose elle-même là, non pas reproduite mais chaque fois produite de nouveau

-

L'art contemporain trouve son principe dans la foi en l'immédiat et le goût pour le concret qui caractérisent l'époque

-

Pour qu'un objet d'art minimal ou de non-art soit ressenti comme oeuvre, il faut que sa présence modifie l'espace dans lequel est inclus le spectateur

-

Avec la mort de Dieu (effondrement du principe divin), on ne peut plus rien représenter, tout met en jeu directement la présence

-

La ligne de fuite de la peinture passe par les mains

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nina
IVocalImmediat

AA.BBB

MQiEDiss

CI.LCI

PlanSite

EV.LLE

CI_IVocalImmediat

Rang = zQuois_Immediat
Genre = -