Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le judaïsme, indéfinissable                     Le judaïsme, indéfinissable
Sources (*) :              
Shmuel Trigano - "L'ébranlement d'Israël, Philosophie de l'histoire juive", Ed : Seuil, 2002, p171

 

Vieil homme, ghetto de Varsovie -

L'existence juive inscrit structurellement l'étrangeté dans la vie des peuples de l'humanité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Cette étrangeté a été vécue comme un fait politique existentiel, un destin collectif, celui de l'historicité d'Israël. C'est ce que saisit la notion de peuple juif, irréductlble à l'État-nation moderne (celui-ci est la superposition d'un peuple, d'un territoire et d'un État).

Cette étrangeté est politique. Tous les empires de l'histoire ont voulu la détruire. Les autres peuples vivent sur le plan collectif l'illusion de l'autochtonie (assurance, continuité, force) et reportent l'étrangeté sur les individus; mais il est impossible au peuple juif d'être identique à lui-même.

L'exil de l'être véhiculé par le peuple juif doit s'installer sur la terre sans s'y enraciner.

L'irréductibilité du peuple juif à la maîtrise de l'État est vécue comme un échec ou comme une tare, mais c'est le roc qui porte la dimension de la transcendance.

L'étrangeté est une épreuve dans le rapport avec les autres, mais aussi dans le rapport avec soi-même.

 

 

Un vieil homme, dans le ghetto de Varsovie (photo prise par un allemand).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Trigano
HebDefinition

BL.KQQ

VJ_etrangeté

Rang = VL
Genre = MK - NP