Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la voix                     Derrida, la voix
Sources (*) : Intime, intériorité               Intime, intériorité
Jacques Derrida - "De la grammatologie", Ed : Minuit, 1967, p342

 

Cabinet Off (Roni Hor n) -

La voix pénètre violemment en moi, elle est la voie privilégiée pour l'effraction et l'intériorisation

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Derrida reprend à son compte une thèse de Jean-Jacques Rousseau sur la parole. Pourquoi une scène de tragédie, une parole pleine d'émotion, fait-elle plus d'effet que la simple connaissance d'une douleur? Parce que les passions ont leurs accents (sous-entendu : vocaux) et qu'il nous est impossible de leur dérober notre organe auditif (impossible de fermer l'oreille). Ils pénètrent directement jusqu'au fond du coeur; les malheurs feints nous touchent bien plus que les véritables, dit Jean-Jacques Rousseau (Essai sur l'origine des langues).

Le son nous pénètre. La réception en est obligée. C'est son essence qu'on retrouve dans la structure de de la voix et de l'interlocution : ce que Derrida appelle le s'entendre parler. Dans le même temps, j'intériorise le phénomène et j'y substitue un signe sonore.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVoix

MI.VIO

VoixIntime

CD.KQQ

T.pénétrationRang = O
Genre = MK - NG