Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Le récit de l'Orloeuvre                     Le récit de l'Orloeuvre
Sources (*) :                
Ouzza Kelin - "Les récits idviens", Ed : Guilgal, 1988-2016, Page créée le 7 février 1997

La circulation des productions du Cercle

   
   
   
                 
                       

Le Cercle n'est pas tourné uniquement vers sa dynamique interne. Il a pour coutume de fournir au monde extérieur des dérivées de sa production, aussi diverses dans leur contenu que l'Orloeuvre elle-même. Curieusement, une fois franchie la porte du loft, ces productions changent de caractère. Quelque chose dans leur esprit est modifié et aussi dans leur forme, car la forme du Galgal, adaptée à son objet, parait soudain étrange, décalée, illisible, inaudible dans un univers qui n'est pas le sien. Chaque Idvien qui passe à l'extérieur accomplit lui-même la mutation. Emancipé de la fabrication des lignées, l'objet perd la forme de proposition, postulat, dire ou scholie et devient, selon les cas, article à publier dans la presse, extrait de revue, essai, roman, vidéo, site Internet, disque ou film. Dégagées de la forme axologique, les fabrications se confondent avec n'importe quelle expression d'opinion. Oublieuses du contexte du quai de l'Idve, elles perdent tout souvenir du Calepin, des scribes, des lignées et ne s'inscrivent plus dans aucune controverse. Elles peuvent être signées par n'importe qui, un Idvien (qui apparait alors comme auteur dans le monde intellectuel ou littéraire) ou un autre, ou par un pseudonyme, ou encore par un sigle inventé pour l'occasion.

Quand les productions sont collectives, il arrive qu'elles portent la marque de fabrique du Cercle. Jamais ces excroissances ne sont des créations originales. Elles ont le statut de déchet de l'activité usuelle de l'Orloeuvre. Vis-à-vis de l'extérieur, elles sont marquées par quelques sigles aisément reconnaissables, comme les trois lettres "IDV" ou "Idviens", ou encore "Cercle Idvien" (termes neutres qui comptent pour zéro la part des personnes, comme si le Cercle devait se réduire à la rue où il habitait, lui, le Cercle Idvien, afin de protéger chacun des participants de la curiosité extérieure) ou par des noms propres ou des désignations de personnages imaginaires fonctionnant, à l'égard du reste du monde, de manière clandestine, comme des noms de code ou des noms de marque plaqués sur des dérivés de sa production. A cet égard, le nom de Laaqib est particulièrement pratique, car Laaqib a disparu. Mais d'autres noms sont utilisés, en fonction de l'inspiration du moment et de l'objectif poursuivi.

Tout cela peut faire apparaître le Cercle comme une société secrète, une machinerie ou une machination. C'est plus ou moins inévitable. On ne s'en soucie pas et on laisse aux analystes extérieurs le soin d'en commenter les effets. D'ailleurs on ne discute pas ce qui est publié, la circulation va dans le sens de la sortie, jamais de l'entrée. Tout se passe comme si ces déchets n'avaient aucun rapport avec la vraie vie de l'Orloeuvre et ne pouvaient en aucune façon affecter sa logique; en ce sens, comme aurait pû le dire Marx, la sphère de la circulation n'est qu'un reflet pâle et différé de la production des oeuvres, seule véritable cause de l'activité idvienne.

 

 

Le Cercle ne peut s'inscrire que dans des lignées. Lorsqu'il publie, c'est toujours ailleurs. Il ne possède ni journaux propres, ni influence dans des réseaux, ni maison d'édition. Ce qui est hors de lui n'était pas en lui, c'est une règle absolue sur laquelle veille Jacques Bardoul, et même quand Bendito, arrivé au bout d'une certaine ligne de sa pensée, se risque à écrire pour l'extérieur, son Ethica étendue à la voix est soumise à des transformations rigoureuses qui ont pour résultat d'éviter autant que possible de l'intégrer dans l'Orloeuvre.

logo

Cliquer pour accder son texte

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PGF
PGFParcours

BG.NCI

VQ-Circulation-Cercle

Rang = R
Genre = MH - iVoix