Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Kant, les Critiques                     Kant, les Critiques
Sources (*) : La raison n'est pas raisonnable               La raison n'est pas raisonnable
Emmanuel Kant - "Critique de la faculté de juger", Ed : Gallimard (Pléïade, tome 2), 1985, p931. Je reprends ici certains commentaires d'Alexis Philonenko dans son introduction à la Critique de la Faculté de Juger (Ed Vrin, 1995), et je m'appuie sur les deux introductions rédigées par Kant pour ce texte.

 

Portrait (Charles Allen Winter) -

L'âme et la voix

Toutes les facultés de l'âme peuvent être ramenées à trois : la faculté de connaître (entendement), le sentiment de plaisir et de peine (jugement), la faculté de désirer (raison)

L'âme et la voix
   
   
   
Kant, humain, humanisme Kant, humain, humanisme
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Ces trois facultés correspondent aux trois volumes de la critique kantienne et aux trois parties de la philosophie qui ont chacune leurs principes a priori :

faculté de connaître : Critique de la Raison Pure. C'est l'entendement ou la philosophie théorique, rendue possible par les concepts de la nature (lois). L'entendement est le pouvoir de connaître l'universel, mais la communication avec l'objet est indirecte. Elle s'appuie sur le pouvoir de juger selon des principes a priori.

sentiment de plaisir ou de peine : Critique de la Faculté de Juger. Ce volume porte sur l'esthétique (la beauté), mais aussi sur la téléologie (la vie). La faculté de juger est le pouvoir de subsumer le particulier sous l'universel. Son objet est l'homme, la subjectivité. Le beau introduit une communication directe : l'homme rencontre l'homme sans le détour de l'objet ni de la loi. Le jugement de goût occupe une position intermédiaire entre la raison et l'entendement, qui sont toutes deux médiatisées. C'est une tentative de résoudre le problème capital de la philosophie moderne : l'intersubjectivité.

faculté de désirer, ou volonté : Critique de la Raison Pratique. C'est la philosophie morale comme législation pratique de la raison selon le concept de liberté (prescriptions). La raison est le pouvoir de déterminer le particulier par l'universel (de dériver à partir de principes). Il y a ici représentation causale des représentations à leurs objets (idées). Par la raison pratique, l'homme communique avec l'homme comme être raisonnable. Cette communication aussi est indirecte, car il y a médiatisation par la loi morale.

 

 

Ces trois facultés sont pures car légiférantes a priori. Elles se retrouvent dans les trois maximes du sens commun.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Kant
KantCritiques

CD.FGG

ProRaison

FA.CUL

ProAme

EC.KKJ

KantHumain

GF.LGG

U.ame

Rang = K
Genre = MR - IA