Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La Chose se dérobe                     La Chose se dérobe
Sources (*) :              
Emmanuel Kant - "Critique de la faculté de juger", Ed : Gallimard (Pléïade, tome 2), 1985, p884

 

Ariadne (William Morris) -

Sont requis : pour trouver de la perfection à une chose, la raison; pour y trouver de l'agrément, le sens; pour rencontrer la beauté, la simple réflexion (sans aucun concept)

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La perfection doit être représentée au moyen d'un concept, faute de quoi on ne pourrait plus distinguer les modes de penser intellectuel et esthétique. Ce concept porte une finalité objective (téléologique), qui n'a rien à voir avec le sentiment de plaisir. Au contraire, la finalité de la beauté est uniquement subjective. Mais celle-ci n'est pas non plus réductible à un simple plaisir, car elle suppose une finalité formelle, un jugement a priori de type transcendantal.

---

Kant critique d'autres philosophes de renom qui ont rapproché le jugement esthétique de la notion de perfection. Il y a là, selon lui, une contradiction, car il n'y a pas de concept de perfection qui soit donné par la forme seule. Toute idée de perfection implique le concept d'une fin qui détermine ce que doit être la chose. La beauté n'ajoute rien à la perfection, et la perfection n'ajoute rien à la beauté.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Kant
VoixChose

TV.KQQ

T.esthétique

Rang = N
Genre = MR - IB