Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Kant, l'esthétique                     Kant, l'esthétique
Sources (*) : Le jugement de goût               Le jugement de goût
Jacques Derrida - "La vérité en peinture", Ed : Flammarion, 1978, p81

 

Tete de femme (Alexej Jawlensky, 1911) -

Derrida, le beau

Kant enferme la théorie de l'esthétique dans une théorie du beau, celle-ci dans une théorie du goût et cette dernière dans une théorie du jugement

Derrida, le beau
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Derrida discute la question du cadre dans la peinture. Kant y fait allusion à propos du parergon. Qu'est-ce qui fait partie de l'oeuvre et qu'est-ce qui n'en fait pas partie? Quelle est sa limite? Où commence l'oeuvre elle-même et où commence le supplément? Cette question se retrouve sous une autre forme dans la structure même de la Critique de la Faculté de Juger où Kant développe son esthétique. L'analytique du beau, comporte, comme l'analytique du sublime, quatre catégories déclinées en : qualité, quantité, relation des fins et modalités. Pourquoi faudrait-il soumettre l'esthétique à une telle structure? Parce que c'est celle que Kant a découverte dans la Critique de la Raison Pure. Selon Derrida, c'est la marque d'une certaine violence par laquelle l'esthétique, structure non logique, est soumise de force à un cadre logique, malgré le fait, souligné par Kant lui-même, que le jugement esthétique ne soit pas réductible à un jugement de connaissance.

Le fait que dans la première page du texte de la Troisième Critique, Kant insère une note pour justifier ce choix, démontre son embarras. Qu'est-ce qui justifie de rapporter le goût à l'entendement? Tout se passe comme si l'analytique du beau était elle-même un parergon, un supplément ni extérieur, ni intérieur à l'oeuvre elle-même.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
KantEsthetique

BV.HJJ

JugementGout

JU.LJU

DerridaBeau

JE.LJE

VKantEsthetique

Rang = N
Genre = MR - IB