Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, economimesis                     Derrida, economimesis
Sources (*) : Derrida, la voix               Derrida, la voix
Jacques Derrida - "Economimesis", Ed : Aubier-Flammarion, in "Mimesis des articulations", 1975, p71-2

 

Les mains d'Erasme (Holbein le Jeune, 1523) -

Derrida, le supplément

L'economimesis est une économie générale où la voix (la parole, la poésie ou l'art) donne sans recevoir d'autre salaire qu'une surabondance infinie

Derrida, le supplément
   
   
   
Derrida, le don Derrida, le don
Derrida, la mimesis               Derrida, la mimesis  
Avant l'oeuvre, une surabondance                     Avant l'oeuvre, une surabondance    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Pour définir ce qu'il appelle l'economimesis, Jacques Derrida part de la mimesis kantienne, où l'artiste génial ne se désintéresse de l'imitation servile des objets naturels (réservée à l'artisan ou à l'artiste médiocre) qu'en mettant en oeuvre une autre imitation : entre sa propre action et celle de la nature ou de la divinité. L'artiste est libre comme Dieu est libre ou comme les sujets qui discourent de l'art sont libres. Entre leurs deux libertés, s'instaure un rapport spéculaire.

L'artiste génial ne vise aucun but et n'attend aucun salaire. Il ouvre un jeu qui laisse l'imagination produire librement l'oeuvre d'art (qui peut être peinture, musique ou poésie). Il reçoit de la nature la capacité de pouvoir donner plus que ce qu'il promet aux hommes. Une plus-value supplémentaire est produite, et ainsi de suite à l'infini. La voix du poète est comme celle de Dieu, elle est comme la parole ou le logos : spontanément donatrice et pure productivité.

-----

En ce noeud de surabondance infinie se croisent l'art, la voix, la peinture, et aussi la tradition prophétique. Quand Valerio Adami décrit le mouvement de sa main qui trace les images de son esprit, venant, comme fragment, au-delà d'une feuille déjà pleine, il décrit ce processus.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaEconomimesis

EE.LEE

DerridaVoix

IT.MIM

DerridaSupplement

QB.GRN

DerridaDon

WA.RTT

DerridaMimesis

GM.IIJ

ArchiOeuvreProlif

CM.LLM

T.ledon

Rang = I
Genre = MR - IB