Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'art, l'oeuvre                     Derrida, l'art, l'oeuvre
Sources (*) : Derrida, economimesis               Derrida, economimesis
Jacques Derrida - "Economimesis", Ed : Aubier-Flammarion, in "Mimesis des articulations", 1975, p66-67

 

Economimesis (Calixthe Daggoua, 2011) -

Derrida, la mimesis

L'art participe d'une economimesis : économie pure où le propre de l'homme se réfléchit dans sa productivité

Derrida, la mimesis
   
   
   
Derrida, l'humain Derrida, l'humain
Derrida, exappropriation               Derrida, exappropriation  
Avec l'oeuvre, la mimesis prolifère                     Avec l'oeuvre, la mimesis prolifère    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

C'est ainsi que Jacques Derrida résume la position kantienne de l'artiste libre dans la Critique de la faculté de juger. Cet artiste, qui ne travaille pas contre un salaire (comme l'artiste des Beaux-Arts qui n'est finalement qu'un exécutant), jouit de sa production. On peut comparer son acte à celui de la nature ou du créateur divin. Il jouit lui-même d'une jouissance empirique, incommunicable en tant que telle. En produisant - sans concept - un objet échangeable ni en signes, ni en choses sensibles, un objet qui ne possède ni valeur d'échange, ni valeur d'usage, il donne à jouir. On peut comparer l'intersubjectivité qu'il instaure au jugement réfléchissant de Kant, qui est le propre de l'homme libre : un commerce sans échange, espace spéculaire entre deux libertés, deux sujets libres, pur espace de jeu basé sur l'opération non conceptuelle de l'art.

C'est une économie du don, car le génie est un don de la nature (nature qui elle-même est donatrice), une transéconomie qui donne plus qu'elle ne promet (comme le dit Kant de la poésie), une surabondance qui dépasse les restrictions de l'économie politique. Le poète ou le génie donne plus, mais n'est payé par personne.

---

Qu'est-ce qu'une économie pure? C'est une pure productivité qui ne produit rien d'autre que ce qui est, selon Kant, propre à l'humain : le jeu de la liberté. Si ce jeu est universel, l'economimesis l'est aussi.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaArt

HH.DOF

DerridaEconomimesis

EG.LEG

DerridaMimesis

HU.MAI

DerridaHumain

TE.HUM

DerridaExaprop

LO.LLO

ArchiOeuvreMimesis

IH.LIH

Ueconomimesis

Rang = K
Genre = DET - DET