Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La mimesis nous trompe                     La mimesis nous trompe
Sources (*) :              
Platon - "La République, ou De La Justice", Ed : Pléiade (OC, t1), 1950, p1204S (595a)

 

Femme au miroir (Carl Frederick Friesecke, 1909) -

Dans la république idéale, il faudra rejeter toute imitation, qu'elle soit peinture, poésie ou tragédie

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans la république platonicienne, aucune poésie de caractère imitatif ne sera accueillie en aucune manière (595a), pas même celle d'Homère, le guide principal de la lignée des poètes tragiques. En effet, Homère n'est qu'un homme, et il ne faut pas faire de lui plus de cas que la vérité (595c); or les arts d'imitation sont les plus éloignés de la sagesse.

Entre la philosophie et l'art des poètes, un différend existe depuis longtemps (607b). On peut l'apprécier, on peut l'aimer, on peut la défendre, mais il ne faut pas tomber dans un amour puéril et vulgaire à son égard (608a). Celui qui l'écoute doit rester sur ses gardes. Pour elle, il ne faut pas négliger la justice ni toute autre vertu.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Platon
ArtMimesis

RE.OUD

T.imitation

Rang = P
Genre = MR - IB