Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le montage, machine à illusions                     Le montage, machine à illusions
Sources (*) :              
André Bazin - "Qu'est-ce que le cinéma?", Ed : Cerf-Corlet, 2002, p64

 

-

Avec le montage, le cinéma naît en tant qu'art disposant d'un langage qui le distingue vraiment de la photographie animée

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

André Bazin cite André Malraux dans La psychologie du cinéma, mais c'est pour s'en dissocier. En effet Bazin défend un cinéma de la réalité et non pas de l'image :

- le réalisateur qui croit en l'image s'appuie sur la plastique (décor, éclairage, maquillage, cadrage, ...) et le montage (l'organisation des images dans le temps). A la fin du cinéma muet (1928-30), cet arsenal-là était déjà complet. Il disposait des moyens de dire ce qu'il avait à dire. Si l'essentiel de l'art avait été limité à cela (comme le soutient André Malraux dans cette citation), le cinéma muet aurait été un art complet, et le son un simple contre-point de l'image visuelle.

- ce n'est pas ce qui s'est passé, car le son apportait quelque chose : un test de réalité supplémentaire. Il permettait de progresser dans ce qui est la véritable essence du cinéma (selon André Bazin) : sa capacité à rendre compte de la réalité vraie ou de l'événement, c'est-à-dire d'aller dans le sens de son mythe réaliste originel. L'usage du son n'anéantit pas l'Ancien Testament cinématographique (le muet), mais au contraire l'accomplit. Le cinéma n'est pas réductible à un langage, il montre le monde, il en révèle certains aspects.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bazin
ArtMontage

CB.NAI

T.delart

Rang = O
Genre = MH - NP