Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'humain est ce qu'il sera                     L'humain est ce qu'il sera
Sources (*) : Pluricité de l'image               Pluricité de l'image
Georges Didi-Huberman - "Devant l'image, question posée aux fins d'une histoire de l'art", Ed : Minuit, 1990, p249

 

Dessin de Michel-Ange -

Les fautes s'apaisent dans l'oeuvre

L'homme, définitivement déchu de son statut originaire d'être à l'image de dieu, ne peut le reconquérir que par l'art

Les fautes s'apaisent dans l'oeuvre
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'homme est défiguré. Son image est altérée. La ressemblance à dieu (ou à l'image idéale) est l'objet d'un désir qui ne se satisfera qu'à la fin des temps. Adam, "imago dei", est brisé. Il est créé-à-l'image mais ne nous a transmis que la perte de l'image. La faute adamique conduit à l'image perdue et à la naissance du besoin. D'où, pour les chrétiens, un rapport d'obédience à l'égard de dieu et de ses saints.

Quand il sera sauvé, son image sera parfaite. En attendant, l'histoire humaine est un drame de la ressemblance. Il faut reconquérir la ressemblance perdue, notamment par l'art.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProHumain

NX.NNJ

ProImage

XD.HHL

ProFaute

CX.LLC

U.humain

Rang = XDechoir
Genre = MR - IB