Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Pluricité de l'image                     Pluricité de l'image
Sources (*) : Walter Benjamin               Walter Benjamin
Georges Didi-Huberman - "Devant le temps - Histoire de l'art et anachronisme des images", Ed : Minuit, 2000, p114

 

L'immeuble Yakoubian (Marwan Hamed, 2006) -

Historique = onirique

Walter Benjamin place l'image au centre originaire et tourbillonnant du processus historique

Historique = onirique
   
   
   
L'image est une crise de temps L'image est une crise de temps
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Si l'histoire de l'art recommence avec Benjamin, c'est (selon Georges Didi-Huberman) parce qu'il place l'image au centre du processus historique, parce qu'il la considère comme un phénomène originaire de la présentation. Qu'est-ce que ça veut dire? Quand l'historien de l'art considère une image (ou un événement quelconque, une chose), c'est comme s'il la réveillait d'un long sommeil. Du passé de l'image, il ne reste que quelques éléments, à partir desquels nous tentons de restituer la mémoire de l'image (nous procédons comme si nous interprétions un rêve). Si cette image est authentique, elle se situe sur plusieurs plans. Ce que nous en restituons est instable, déterritorialisé, constamment réactualisé, comme une origine. Cette image est une fulguration, une mèche, une boule de feu à partir de laquelle nous pouvons construire des paradigmes qui impliquent l'espace, le désir, l'échange, la mort, etc...

Toute interprétation historique fonctionne selon le même processus d'image dialectique. Pour Benjamin, "l'histoire se désagrège en images et non pas en histoires". En l'image se condensent toutes les strates de "la mémoire involontaire de l'humanité". En plaçant l'image au coeur du temps, Benjamin démonte le cours de l'histoire. Il introduit le disséminé, l'incontrôlable (fantasme, fantaisie, imagination). Tel est le prix à payer pour la révolution copernicienne de l'histoire qu'il engage.

 

 

De telles images se rencontrent aussi au cinéma : par exemple le tout dernier plan de l'Immeuble Yakoubian (film de Marwan Hamed), quand la temporalité du vieil homme riche et de la jeune femme pauvre se rejoignent de la manière la plus improbable.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ProImage

DH.HHI

BenjaminCheminements

EH.HHI

ProHistoire

MC.MMD

ImageCrise

EC.LEC

T.histoire

Rang = O
Genre = ME - NP