Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Le spectral de Derrida                     Le spectral de Derrida
Sources (*) : Derrida, la vision : pleurs et aveuglements               Derrida, la vision : pleurs et aveuglements
Jacques Derrida - "Echographies de la télévision, entretiens filmés av. B. Stiegler", Ed : Galilée-INA, 1996, p129

 

Spectre et revenant (Aelia Laelia, 2010) -

Le spectre, c'est du visible, même s'il n'est pas présent en chair et en os, tandis que le revenant n'apparaît pas à la vue

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Derrida commente Roland Barthes qui parle du toucher dans la photographie. Selon Derrida, ce qui caractérise la photographie comme le cinéma ou la télévision, c'est qu'on est frustré de sensibilité tactile. Si le désir de toucher est appelé comme un revenant dans des lieux hantés, c'est que le spectre est du visible/invisible, de l'intouchable.

Il y a trois mots à peu près équivalents pour dire la hantise : le spectre, le fantôme, le revenant. Le spectre dit quelque chose de spectral, c'est-à-dire de visible-invisible. Comme le fantôme, bien qu'il ne soit pas tangible, il apparaît à la phénoménalité dans une quasi-visibilité, une visibilité nocturne. Quant au revenant, il n'est pas nécessairement visible.

-------

François Roussel fait remarquer (dans la revue "Rue Descartes" n°53, p47) qu'au cinéma, on fait jouer parfois le rôle de spectres par des acteurs en chair et en os, ce qui abolit de fait, dans la perception qu'on en a, la distinction des mondes (les morts et les vivants). L'acteur pouvant avoir disparu depuis le moment où il a joué son rôle - et étant appelé à disparaître de toutes façons -, le "fantômal" est toujours à l'oeuvre. Le vivant visible se confond avec le mort.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSpectre

GD.OJJ

DerridaVue

FE.FFE

T.fantôme

Rang = O
Genre = DET - DET