Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Ah, l'art? Que des apories!                     Ah, l'art? Que des apories!
Sources (*) : Carl Einstein               Carl Einstein
Carl Einstein - "Georges Braque", Ed : La Part de l'Oeil, 2003, p63-64

 

Cadre double -

L'Œuvre : halte et mouvement

Les oeuvres d'art sont des barrières provisoires et vaines à des événements non maîtrisables qui risquent de les dissoudre

L'Œuvre : halte et mouvement
   
   
   
Archi - oeuvre, modernité Archi - oeuvre, modernité
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

L'oeuvre d'art mobilise des processus élémentaires, hallucinatoires, inconscients. Le moi se dissout dans une expérience qui renforce les tensions et les contrastes. C'est un combat. Le tableau perd son unité, sa totalité. Il n'est plus qu'un fragment des processus vivants. Le sujet n'est plus confronté à un objet esthétique, mais à une expérience qui implique sa propre mort. Plus l'effet produit par l'oeuvre est fort, plus cette oeuvre est détruite par cet effet même. On tend à se défendre contre cela par l'esthétisme ou la perfection technique, mais on n'y parvient qu'au prix d'une réduction de la complexité psychique, ou de processus rituels qui nous mettent à l'abri de toute modification.

Faire de l'oeuvre une forme, un organisme stable et clos, c'est refuser la vie, dessécher l'oeuvre d'art.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Einstein_Carl
ArtQuid

DT.JIU

EinsteinParcours

CT.IJQ

OeuvreDArt

HC.LHC

OeuvreCtp

JE.LJE

T.arrêt

Rang = L
Genre = DET - DET