Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Dissemences et dissémination                     Dissemences et dissémination
Sources (*) : Disséminations orloviennes               Disséminations orloviennes
Jacques Bardoul - "Disséminations orloviennes", Ed : Galgal, 2004-2012, Page créée le 6 novembre 2006

 

-

Disséminations orloviennes

[Dissemences et Disséminations]

Disséminations orloviennes
   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Admettons au départ l'hypothèse suivante : Une des particularités des temps actuels, c'est que partout où nous portons le regard, dans toutes les directions où nous tendons l'oreille, il y a de la dissémination. Cette hypothèse n'est pas démontrable par la logique, mais seulement par l'expérience. La dissémination envahit tout, elle s'impose, elle perturbe.

Un point se démultiplie et travaille sans relâche à sa propre division. Il se plaint, il proteste, il crie, hurle et s'angoisse, mais sa productivité est insatiable. S'appuyant sur les technosciences, l'audiovisuel et la vocalité, il traverse l'espace, ne laissant que des traces, des fragments, des déchets.

Les arts en sont eux-mêmes tous retournés. Depuis la pomme de Cézanne, ils ne savent plus à quel saint se vouer. L'oeuvre ne tient plus à sa place, elle déborde. On ne valorise plus le consensus, mais l'hétérogène. Détachée de sa fonction paternelle ou autoritaire, la voix redevient féconde.

L'espace vocal protège contre cette menace avec plus ou moins d'efficacité car il est lui-même traversé par la dissémination. Il vient combler la faille perpétuellement entretenue par ces dissemences dont parle Jacques Derrida, ces semences indestructibles, irréductibles, qui ne cessent de revenir par morceaux, aussi insaisissables que la vérité.

Il y en a plus, toujours plus. La forme, imprévisible, n'est pas fixée.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Les points de fuite de l'espace de dissémination sont des points d'angoisse]

-

A travers la rencontre des spectres, une semence de vérité indestructible, irréductible, revient par morceaux

-

La voix s'est disséminée

-

[Le Retour de la Voix]

-

Des déchets vocaux envahissent l'espace

-

[Face à l'oeuvre ou l'objet de culte, nous faisons halte; mais le mouvement vers l'Autre, nous ne pouvons pas l'arrêter]

-

Le point de cri est le trou noir vers lequel converge la fiction

-

[Notre époque est celle où l'on valorise l'hétérogène, ce qui échappe à la structure]

-

[Le postmoderne est un soulagement, un déblocage, la libération d'une nouvelle productivité que le modernisme avait gelée]

-

[Chaque pomme de Cézanne vient en plus, toute autre, comme un objet supplémentaire qui se dissémine]

-

Hurlements dans la perspective!

-

Quelque chose a disséminé l'aleph

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jacques
MQiDissemences

AA.BBB

CDKFocale

DD.LSI

CDKFocale

CD_MQiDissemences

Rang = zQuois_Dissemences
Genre = -