Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Vivre avec l'angoisse                     Vivre avec l'angoisse
Sources (*) :              
Michèle Gastambide - "Le meurtre de la Mère, Traversée du tabou matricide", Ed : Desclée de Brouwer, 2002, p142

 

Tete I (Francis Ba con, 1948) -

Les bouches sont une plongée dans ce qui n'a pas de nom

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le peintre Francis Bacon troue la plupart de ses portraits d'une bouche centrale, incontournable. Par cette bouche ouverte, on accède à la profondeur mystérieuse du corps d'où peut surgir le cri, inhumain ou muet, seul vestige d'une figure effacée, inconnaissable.

C'est un gouffre au bord vivant, palpitant, bouleversant. L'émergence de vie s'y affronte à l'anéantissement.

Ce dont il parle (le sentiment que, derrière les voiles, nous ne sommes rien) vient relayer l'insupportable de ce qu'il peint.

---

Francis Bacon avait une vision tragique du monde. Il admirait Eschyle, l'Orestie était l'un de ses livres préférés.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Gastambide
BaconParcours

IN.JZJ

VBoucheInnommable

Rang = QBoucheInnom
Genre = MJ - NA