Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le téléphone lie et coupe                     Le téléphone lie et coupe
Sources (*) : La voix prolonge l'ombilic               La voix prolonge l'ombilic
Avital Ronell - "Telephone book (Technologie, schizophrénie et langue électrique)", Ed : Bayard, 2006, p40

 

Les Demoiselles du telephone (Source non connue, 1904) -

Entendre l'autre

Avant de se retirer comme la voix d'une standardiste une fois établie la connexion, une mère fait de son enfant un drogué incapable de s'abstenir de vouloir entendre

Entendre l'autre
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Avital Ronell cite Heidegger dans Qu'appelle-t-on penser? La mère met le sujet en attente. Avec elle commence toute attention. A l'enfant qui ne veut pas rentrer à la maison, elle lance un appel ombilical. Elle cable une sorte de ligne invisible qui conduira à la pensée. Elle n'a pas à être bruyante pour cela (comme un homme), mais juste à lui ouvrir les oreilles, les déployer vers l'extérieur. Elle transmet ce qu'est l'obéissance sans gronder. Entendre est en accord avec sa nature. Il ne renoncera jamais à son désir d'entendre. L'enfant est transformé en dispositif d'écoute automatique. Il est hors d'état de dire non à l'appel. Il est endetté, l'oreille ne se refermera plus, il pourra entendre l'appel de la conscience.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ronell
TelephoneCoupeLie

GD.LDG

VoixOmbilic

IG.LLG

ProAudition

BU.LUN

YStandardiste

Rang = N
Genre = MK - NG