Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le juste, un axiome                     Le juste, un axiome
Sources (*) : Crouler sous les impératifs               Crouler sous les impératifs
Platon - "Apologie de Socrate", Ed : Pléïade (OC, t1), 1950, pp168-9

 

Helene (Marlene Du mas, 1992) -

Une voix divine ou démoniaque enjoint à Socrate de soutenir la loi et la justice, de stimuler comme un père ou un frère chaque citoyen

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Socrate explique au tribunal qu'il n'a pas le choix de la place qu'il occupe : celle du philosophe qui reste à l'écart, refusant de s'engager dans les affaires de la cité. Elle lui a été imposée dès l'enfance par une voix à laquelle il ne peut pas désobéir. Si cette voix fait de lui un sage, il ne peut rien. C'est son héritage, son démon. Sa tâche est de parler, l'écoute qui veut, il n'est le maître de personne. Il n'enseigne aucune connaissance, car il n'en a pas, et n'attend rien en échange, ni argent ni approbation.

-----

Selon Jacques Derrida, cette voix est celle du logos. C'est la voix vivante du père, sa parole, que Socrate, qui est à la fois fils du logos et père ou frère des citoyens d'Athènes, énonce.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Platon
RepJuste

XD.LDD

ProImperatif

DV.LDV

T.laloi

Rang = P
Genre = MK - NG