Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le jeu                     Derrida, le jeu
Sources (*) : Derrida, l'écriture               Derrida, l'écriture
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, pp195-6

 

Les osselets (Jean Baptiste Chardin, 1724) -

Absorbement et anti - théatralité

Le jeu et l'écriture n'ayant pas d'essence, ils vont sans cesse disparaissant

Absorbement et anti - théatralité
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Il y a différentes sortes de jeu. Le jeu divertissant, amusant, est surveillé et contenu dans les garde-fous de l'éthique, de la politique et du langage. Mais le jeu de la trace est plus vieux que le langage. Il s'efface comme tel dès qu'il vient à l'être, il disparaît dans le divertissement. Prendre ce jeu-là au sérieux, c'est le considérer comme une écriture. Comme le jeu, l'écriture disséminante s'efface comme telle devant la vérité. On ne peut la charger d'aucun sens.

-------

Cette jeune femme est complètement absorbée dans son jeu. Elle s'amuse, mais en même temps elle s'y laisse prendre. Ce jeu n'a pas de sens. Aucun calcul, aucun raisonnement, aucune rivalité avec un autre joueur ne s'interpose entre elle et la ronde des osselets. Le temps lui-même s'annule. Il est plein, dense, immuable, continu. Il n'a ni logique, ni morale.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaJeu

CJ.JJH

DerridaEcriture

FE.LLM

FriedAbsorbement

VE.LVE

T.disparition

Rang = L
Genre = A -