Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Hegel                     Derrida, Hegel
Sources (*) : Derrida, le judaïsme               Derrida, le judaïsme
Jacques Derrida - "Glas", Ed : Galilée, 1974, p60

 

Le michkan (tabernacle) du desert, selon R. Nehemia -

Derrida, la tora

Sous le texte de l'alliance, sous la pierre du temple, sous la tente du Tabernacle, le propre du Juif est un espace vide qui lui est infiniment étranger : la loi

Derrida, la tora
   
   
   
Derrida, la loi, le droit Derrida, la loi, le droit
Glas, Hegel et les Juifs               Glas, Hegel et les Juifs  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida part de la critique impitoyable de la tradition juive que fait Hegel dans son texte de jeunesse (1798-99) L'esprit du judaïsme, repris dans L'esprit du christianisme et son destin (un texte qui n'avait jamais été publié de son vivant). Pour Hegel, les Juifs, qui ne sont préoccupés que d'invisible, sont incapables de sentir. Ils ne se laissent pas affecter par l'amour ni la beauté. L'idole n'est pour eux que pierre ou bois, car ils séparent radicalement l'esprit et la matière. Ils sont aveugles à l'incarnation. Le foyer juif est comme le Tabernacle : une maison vide, sans coeur, qui n'abrite qu'un désert. Leur intériorité n'ouvre sur rien d'autre que l'abstraction, la coupure, la mort ou la vacuité absolue. L'essence juive, qui prétend à la maîtrise, est totalement aliénée.

Derrida ne récuse pas cette lecture; il la renverse. Ce dont jouis le Juif, son secret, ne lui appartient pas. Il est infiniment éloigné, inaccessible, inquiétant, scellé, exproprié, séparé de toute valeur de vérité. Le Juif [selon Hegel] est esclave des commandements. Ses lois n'apportent aucune connaissance [comme le dit le philosophe juif Mendelsohn]. C'est cette séparation qui est terrifiante pour Hegel. Comment devenir citoyen, comment avoir de vraies lois, sans tenir à la vérité?

Dans le Saint des Saints, l'un des espaces de la Tente de la Rencontre qui (à l'époque de Moïse, avant la construction du temple) était dressée dans le désert, on fabriquait un Tabernacle fait de onze tapis (ou tissus, ou tentures) repliées sur elles-mêmes (Exode 26). A l'intérieur, il n'y avait rien. Voici à quoi cela ressemblait selon Rabbi Nehemia.

 

 

Or précisément [dit Derrida], la loi, c'est l'espace vide, cet espace dont Hegel ne veut pas entendre parler car il l'identifie à la castration, et que pourtant il contribue [à son insu] à envelopper d'une texture de mots.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaHegel

JJ.LJJ

DerridaJuifs

JG.LJF

DerridaTora

QG.LGD

DerridaLoi

XB.LLB

GlasJudHeg

JE.LLK

Vjuifvide

Rang = VJuifVide
Genre = MK - NG