Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La photo atteste d'un "Ça a été"                     La photo atteste d'un "Ça a été"
Sources (*) : Rien qu'une trace, au point d'arrêt               Rien qu'une trace, au point d'arrêt
Roland Barthes - "La chambre claire, Note sur la photographie", Ed : Cahiers du Cinéma Gallimard Seuil [pas moins], 1980, p150

 

Les joueurs d'eches (Antoine Claudet, 1845) -

Sous la photo, la mort

Le "ça-a-été", plus ou moins gommé dans l'instantanéité de la photo d'actualité, se lit à vif dans la durée de la photographie historique

Sous la photo, la mort
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Qu'est-ce qui attire l'attention dans une photo, qu'est-ce qui fait sa singularité, quel est ce point unique (punctum) qui vient déchirer le regard usuel ou savant (studium) sur la photo? Ce peut être un détail, un objet partiel qui relance la mémoire ou le désir. Mais dans certaines photos, c'est le Temps (la majuscule vient de Roland Barthes), la représentation pure du temps. Exemple : une photo qui montre un moment singulier, un jeune homme rêveur, en 1865, dans l'attente de sa pendaison. Il va mourir, il attend cette catastrophe qui a déjà eu lieu. On trouve aujourd'hui des photos d'actualité du même genre, mais l'écrasement du Temps n'est pas aussi intensif que celui de la photo historique. L'enfant photographié, qui jouait en 1850, est déjà mort. Il fait signe à ma propre mort. [Il me dit : Je suis déjà mort]. Ces photos portent le signe de la mort futur

Je me représente le temps de la photo (vivant), et je sais qu'il est mort. Chaque photo vient interpeller chacun de nous, un par un, hors de toute généralité. On est seul devant une photo, comme pour une lecture privée ou une prière individuelle. C'est le lieu du brûlant, du blessé - de la vérité. L'âge de la photographie correspond à l'irruption, dans le public, d'un privé précieux, inaliénable, intraitable.

Au contraire l'image (photo d'actualité) est du côté de la nonchalance, de l'inessentiel, d'une ressemblance qui renvoie à l'identité du sujet, chose dérisoire.

 

 

Les joueurs d'échecs (Antoine Claudet, 1845).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Barthes
PhotoAtteste

IE.LLO

CabPoint

DM.JJU

PhotoMort

DH.MMJ

T.lecture

Rang = N
Genre = MR - NP