Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La performance au bord de l'art                     La performance au bord de l'art
Sources (*) : Les temps logologiques               Les temps logologiques

 

-

Formulation établie à partir d'un article de Laurent Goumarre paru dans Art Press n°331 (avril 2007) p64 sous le titre "La vacance du spectateur".

La performance est aujourd'hui l'expression forte de la tautologie : elle fonctionne comme une commémoration à vide

   
   
   
                 
                       

 

La performance remet en question le statut du spectateur. Andy Warhol a tourné en 1963 un film de 8 heures sur un homme qui dort. L'avantage, disait-il, c'est qu'on peut s'absenter et revenir, on n'a rien perdu. Son film ne demande pas à être regardé, mais seulement surveillé. Il existe à la limite sans spectateur et même sans cameraman. Le regardeur ne fait plus l'oeuvre (comme l'affirmait Duchamp). L'oeuvre est extérieure à la représentation. Il en est de même pour certaines performances dont la durée est très longue et qui utilisent des matériaux pauvres. Elles anticipent la perte du spectateur (ne comprenant pas ce dont il s'agit, il passe en quelques secondes ou se détourne) et le repli tautologique de l'artiste sur son travail. Le spectateur n'est plus la garantie du succès ou de l'existence de la performance. Le projet est moins théatral et plus pictural. Il travaille la blancheur jusqu'à la transparence, sans aucune métaphore (même la blancheur finit par disparaître). Il laisse la chose advenir. Si la performance émeut, c'est par le simple fait que ce qui existe existe (Clément Rosset); elle répète son propre dire.

 

 

Il est possible que la performance soit ce qui, dans l'art, se rapproche le plus de la religion. C'est une sorte de rituel accompli par des prêtres qui y consacrent (ou sont supposés y consacrer) l'essentiel de leur vie. Le plus souvent, ces rituels ne sont pas compréhensibles sans explication. Une longue et complexe initiation est nécessaire pour s'y retrouver.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Auteurs
ArtPerformance

KD.JJH

CtpAutoreference

UO.JJK

WPerformanceTautologie

Rang = O
Genre = MH - NP