Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
L'ordre symbolique n'est qu'un effet                     L'ordre symbolique n'est qu'un effet
Sources (*) : Derrida / Lacan, cousinages               Derrida / Lacan, cousinages
Jacques Derrida - "Positions", Ed : Minuit, 1972, p112 Derrida, la dissémination

[Dans le prolongement de la psychanalyse, la dissémination résiste indéfiniment à l'effet de subjectivité que Lacan appelle ordre du symbolique]

Derrida, la dissémination Autres renvois :
   

L'ordre symbolique de Lacan

   
   
Derrida, le sujet, le moi Derrida, le sujet, le moi
Lacan, l'ordre symbolique               Lacan, l'ordre symbolique    
Derrida, Freud, la psychanalyse                     Derrida, Freud, la psychanalyse    

Derrida fait le point sur sa position à l'égard de la psychanalyse. Tous ses textes, depuis De la grammatologie (1965), ont une portée psychanalytique. Bien que l'articulation entre sa théorie du gramme et la psychanalyse soit encore à venir, il a toujours cela à l'esprit. Ni la question de l'écriture, ni la scène textuelle, ne sont à l'abri de la psychanalyse, mais inversement le discours psychanalytique n'est pas à l'abri de la déconstruction du texte.

Le concept de castration est indissociable de celui de dissémination. Il ne faut faire ni de l'un, ni de l'autre un signifié originaire. Des notions comme la coupure, la colonne ou l'hymen vont dans ce sens, ce qui n'est pas le cas du symbolique selon Lacan. L'élaboration derridienne (la déconstruction) échappe à cet ordre, elle le désorganise, elle le délite, elle le défait, ce qui n'est pas sans impliquer quelques risques.

L'usage du terme "résistance", ici, n'est pas sans ironie ni double sens : la dissémination résiste à l'ordre symbolique lacanien, et l'ordre symbolique lacanien (en rabattant la castration sur le logos) résiste au "plus et moins" de la dissémination, c'est-à-dire en définitive, selon Derrida... à la psychanalyse.

La construction lacanienne appartient au système logocentrique. En faisant signe vers la vérité, elle tend à maîtriser l'angoisse que provoqueraient des renvois indéfinis de simulacre à simulacre. Toute la déconstruction derridienne vise à déconstruire cet ordre.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La dissémination est la possibilité de déconstruire l'ordre symbolique dans sa structure générale et dans les formes de la socialité, de la famille et de la culture

-

Par sa théorie du symbolique, Lacan tente de contrôler l'affolement angoissant que provoquent les renvois de simulacre à simulacre, de double à double

-

Emphase de la parole, la logique lacanienne du signifiant appartient au système logocentrique de la vérité

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DissemOrdre

AA.BBB

MQiDerridaLacan

DM.LLK

DerridaDissemination

KP.ILL

DerridaSujet

JD.JJD

OrdreSymbolique

DS.HHH

DerridaFreud

GE.GGK

ID_DissemOrdre

Rang = N
Genre = -