Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'art moderne est inconsistant                     L'art moderne est inconsistant
Sources (*) : L'art comme nom propre               L'art comme nom propre
Thierry de Duve - "Au nom de l'art (Pour une archéologie de la modernité)", Ed : Minuit, 1989, p57

 

Ceci est de l'art (C. Schulz) -

La modernité est cette période de l'histoire occidentale pour laquelle l'art est un nom propre qui désigne autant l'art que l'anti-art

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

C'est ce que dira peut-être un jour un archéologue. "L'art était un nom propre".

L'époque moderne est celle des querelles sur les idées d'art et d'anti-art. L'une et l'autre ont affaire à l'art, c'est-à-dire à une tradition dans laquelle toutes les idées de l'art, y compris les plus contradictoires, conflictuelles et incertaines, sont admissibles, où l'art est ouvert à l'indéterminabilité du sens comme au non-sens. Cette jurisprudence d'ouverture de l'art est celle de l'avant-garde. L'avant-garde veut poursuivre la tradition même avec laquelle elle est en rupture. Elle s'appuie sur une idée de l'art qui n'a pas d'autre critère que la désignation par un nom propre : Ceci est de l'art.

Cette conception commence avec l'idée de l'autonomie de l'art. S'il s'arrache à la sphère religieuse, c'est pour devenir indicible ou pour ouvrir un espace de spiritualité laïque.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DeDuve
ArtModerne

BT.LBB

DeDuveNom

ME.LME

Q.nom

Rang = L
Genre = MK - NG