Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le post - moderne est moderne                     Le post - moderne est moderne
Sources (*) :              
Thierry de Duve - "Au nom de l'art (Pour une archéologie de la modernité)", Ed : Minuit, 1989, p60

 

Street Art -

Le postmoderne est le symptôme de ce qu'une bonne part de notre culture ne veut plus se dire moderne

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquÚrir, cliquez

sur le livre

 

Pour parler de postmoderne, il faut se mettre dans la position de l'archéologue qui interprète la modernité après qu'elle se soit achevée. Mais quand la modernité s'est-elle terminée? C'est indécidable. Le critique est enfermé dans un double bind : il est moderne, mais il subit l'injonction postmoderne d'en finir avec la modernité en la réinterprétant.

Le mot "postmoderne" fonctionne comme une absolution magique des présumés péchés de la modernité. Il s'agit de transformer la modernité en nom commun, à partir du nom propre "postmoderne". Mais tenter cette réinterprétation ne permet pas nécessairement de sortir de la modernité.

Notre culture est en train de quitter la modernité pour quelque chose d'inconnu qui n'a de postmoderne que le nom. Le postmoderne est un voeu : mettre fin à quelque chose, repartir à zéro. Il a toujours constitué l'horizon du moderne. Pour devenir moderne, une oeuvre doit d'abord être postmoderne.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DeDuve
ProPostModerne

OS.LSO

R.moderne

Rang = O
Genre = MK - NG