Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Cinéma, discours, code                     Cinéma, discours, code
Sources (*) : Perversion, fétiche               Perversion, fétiche
Christian Metz - "Le signifiant imaginaire - Psychanalyse et cinéma", Ed : Union Générale d'Editions, Coll 10/18, 1977, p80

 

-

La croyance

Je ne peux croire au film de fiction que parce qu'il semble réel ou présent, mais ne l'est pas (fétichisme)

La croyance
   
   
   
Cinéma, croyance et dénégation Cinéma, croyance et dénégation
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il faut que "je me prenne" pour le personnage (projection analogique de tous les schèmes d'intelligibilité que je porte en moi), et aussi que je ne me prenne pas pour lui (retour au réel afin que la fiction puisse s'établir comme telle). Ce clivage de la croyance est le modèle de tous les clivages qui font le cinéma.

Pour comprendre le film, il faut que je perçoive l'objet vu (les acteurs, le décor) comme absent, sa photographie sur l'écran comme présente, et la présence de cette absence comme signifiante.

A ce prix, c'est-à-dire comme quelque chose qui semble-réel, le cinéma est un fétiche que l'on peut aimer.

 

 

Photo © D.R.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Metz
CinemaDiscours

GF.LGF

InsuPerversion

MC.JMC

ProCroyance

UI.FUI

CinemaCroyance

EH.LEH

T.perversion

Rang = L
Genre = MH - NP