Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Cinéma, discours, code                     Cinéma, discours, code
Sources (*) : Christian Metz               Christian Metz
Christian Metz - "Le signifiant imaginaire - Psychanalyse et cinéma", Ed : Union Générale d'Editions, Coll 10/18, 1977, p63

 

-

Le cinéma règle le rapport au désir

Tout film est un film de fiction, et le cinéma en général est happé par la fiction

Le cinéma règle le rapport au désir
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dès l'origine, le cinéma a été pris dans la tradition occidentale et aristotélicienne des arts de fiction et de représentation, de la diégésis et de la mimésis. L'expérience de la peinture figurative, du roman ou du théatre l'ont préparé.

Le film de fiction est ressenti comme ordinaire, "normal". C'est le film de référence, au service de l'illusion. Le signifiant s'y efface. Tous les autres films, non fictionnels (par exemple sans scénario) sont considérés comme un reste par rapport à cette grande catégorie. Dans ces films, considérés comme marginaux, le signifiant mène le jeu, ce qui leur donne une certaine proximité avec l'inconscient.

 

 

Photo © D.R.

Même non diégétique, tout film est une fiction : le mouvement, la perception, le temps, etc... sont reconstitués par des images artificielles, fictives. C'est ce qui le différencie du théatre.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Metz
CinemaDiscours

FD.LFD

MetzCheminements

FC.LCC

CinemaDesir

GF.LFD

T.fiction

Rang = K
Genre = MH - NP